Cinq cuvées pour apprivoiser l'automne

Quand les plats mijotent au four, après les nombreuses soirées au rosé et les... (Photos SAQ)

Agrandir

Photos SAQ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karyne Duplessis Piché

Collaboration spéciale

La Presse

Quand les plats mijotent au four, après les nombreuses soirées au rosé et les apéros au vin blanc, c'est au tour des bouteilles de rouge de reprendre leur place à table. Voici cinq suggestions.

PARFUMS DU RHÔNE

La Cave de Rasteau, dans le Rhône, est un regroupement bien connu au Québec grâce à sa cuvée Tradition. Pour quelques dollars de plus, cette bouteille « Prestige » ne déçoit pas. Cet assemblage de grenache, de syrah et de mourvèdre dégage des arômes de prune, de cannelle, de lavande et de thym. Le plaisir se poursuit en bouche avec des tannins fermes, beaucoup de fruit et une finale légèrement cendrée. Sa structure est étonnante, considérant que le vin a déjà cinq ans. Un régal du début à la fin.

Cave de Rasteau Ortas Prestige 2012 (952705) 22,35 $

SYRAH D'ARGENTINE

Cette syrah d'Argentine donne le goût de cuisiner sur le barbecue une dernière fois avant l'hiver. Elle s'ouvre sur des notes de moka, de cacao et même de chocolat qui laissent croire que le vin contient un peu de sucre résiduel. Mais non. Sur les papilles, c'est un vin juteux, fumé et sec. Un excellent rapport qualité-prix signé par la maison Don David. Il fera un malheur à table avec des côtelettes d'agneau grillées et un excellent compagnon au coin du feu à savourer un livre à la main.

Don David Syrah Reserve 2015 (10894431) 15,55 $

COUP DE COEUR D'ITALIE

On pourrait croire que les vins italiens ont été créés pour accompagner la cuisine réconfortante et les plats d'automne, tant ils vont bien ensemble. C'est d'autant plus vrai pour les rouges à base de sangiovese dont l'acidité élevée facilite les accords à table. La maison Altesino est une référence pour son brunello di Montalcino, un vin à base de sangiovese puissant, élégant et cher. Elle produit aussi cet assemblage de sangiovese, de cabernet sauvignon et de merlot ; un bon compromis pour les budgets plus modestes. Ses arômes de mûre et de cerise se mêlent au parfum de fleurs. On perçoit des notes grillées qui rappellent le passage en fût. On a du mordant et une belle longueur. Impeccable !

Altesino Rosso Toscana 2014 (10969763) 19,05 $

VIN BIO DU DOURO

Chaque année, en septembre, les Français font le plein de bons vins dans une opération commerciale appelée la Foire aux vins, soit une grande vente dans les supermarchés. Les spécialistes ont remarqué cet automne l'engouement grandissant pour le vin bio. Cette tendance s'observe aussi chez nous. Pour étancher votre soif de bio, ce rouge du Douro est incontournable. À la fois fruitée et épicée, sa bouche est gourmande et pas trop corsée. Une très bonne affaire !

Altano Vin Biologique Douro 2015 (11157097) 18 $

LE CHILI AUTREMENT

Pedro Parra est un spécialiste des sols. Le Chilien d'origine est appelé aux quatre coins de la planète pour analyser et expliquer le terroir. Cette sommité fait aussi du vin dans son pays natal. Il s'intéresse aux cépages et aux régions moins connues du Chili. Sa plus récente cuvée arrivée au Québec est un bon exemple de son travail. Pencopolitano est un assemblage de malbec, de syrah, de carignan et de carmenère dont les raisins proviennent du sud du pays. Ses arômes de poivre noir, de romarin, de thym et d'épices douces sont charmeurs. Sa bouche n'est pas très puissante, mais elle ira de pair avec un risotto aux champignons.

Pedro Parra y Familia Pencopolitano 2015 (13237242) 25,05 $




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer