Les nouveautés vins de la semaine

Chaque semaine, notre collaboratrice Karyne Duplessis Piché vous présente... (Illustration Michel Cusson, La Presse)

Agrandir

Illustration Michel Cusson, La Presse

Partager

Dossiers >

Nouveaux vins
Nouveaux vins

Chaque semaine, notre collaboratrice Karyne Duplessis Piché vous présente quelques-unes des nouvelles cuvées disponibles (en quantité de 100 caisses et plus) à la Société des alcools du Québec (SAQ). »

Sur le même thème

Karyne Duplessis Piché

collaboration spéciale

La Presse

Chaque semaine, notre collaboratrice Karyne Duplessis Piché vous présente quelques-unes des nouvelles cuvées  disponibles (en quantité de 100 caisses et plus) à la Société des alcools du Québec (SAQ). Vous trouvez également la liste des nouveaux arrivages de plusieurs vins et un sommaire de l'actualité vinicole des derniers jours.

Les nouveaux vins

Luis Felipe Edwards Gran Reserva Roussanne 2011, Code SAQ: 11948622, 17,80 $ (100 caisses)

Luis Felipe Edwards est le descendant d'un immigrant anglais débarqué au Chili au début du 19e siècle. La famille Edwards travaille depuis cette époque dans le milieu du vin. Mais c'est seulement depuis 1976 que les Edwards possèdent la grande entreprise viticole que l'on connaît aujourd'hui. Luis Felipe Edwards a alors acheté plusieurs parcelles de vignes et a revitalisé celles plantées en 1930 et en 1950. Sa compagnie compte 100 hectares de vignes et produit un large éventail de cuvées. Une dizaine d'entre elles sont disponibles au Québec.

Il nous présente cette semaine son blanc à base de Roussanne issu de ses meilleures vignes de la Vallée de Colchagua. La moitié du vin a fermenté en barriques de chêne, l'autre en cuve inox. Le tout a vieilli en fûts.

Le vin est de couleur jaune paille. On y sent l'ananas, la mangue, la papaye et la noisette. Sur les papilles, c'est onctueux. On ressent les 14 % d'alcool. Les saveurs de noisettes, de vanille et de grillé prennent beaucoup de place en milieu de bouche. La finale est persistante, sur des notes de fruits exotiques. C'est un blanc parfumé et costaud de qualité satisfaisante pour le prix. Il sera délicieux avec le saumon grillé, le poulet à la mangue et les mets asiatiques.

Clos des Fous Cabernet-Sauvignon 2010, Code SAQ: 11927813, 19 $ (100 caisses)

Quatre amis ont créé dans le sud du Chili, le Clos des Fous. Ce nom fait référence aux personnes qui ont qualifié leur projet viticole de « fou », car leur vignoble est installé dans la partie la plus au sud du pays, loin des zones viticoles traditionnelles. Le domaine est installé dans la Vallée de Maule, près de la ville de Talca. Il possède 19 hectares de vignes. On y cultive surtout du cabernet-sauvignon, mais aussi du pinot noir, du riesling et du chardonnay.

Leur rouge à base de cabernet-sauvignon arrive cette semaine au Québec. Contrairement aux habitudes, il n'a pas été élevé en barriques de chêne. Il a plutôt séjourné neuf mois en cuve inox sur lies, donc avec les levures mortes et autres dépôts obtenus lors de la fermentation. Le résultat est déroutant.

La robe est de couleur rubis assez soutenue. Dans le verre, les odeurs sont très agréables. Ça déborde de fruits rouges, de cassis, de cannelle, de poivre et d'une touche de terre mouillée. En bouche, on a de la matière, des épices et du fruit. C'est «séveux.» Les tannins sont d'abord un peu granuleux, mais s'assouplissent rapidement avec l'aération. En finale, on a l'impression de sucer un caillou. C'est minéral et assez long. Hors de tout doute, c'est un rouge du Chili comme vous n'en avez jamais bu! 13,5 %

Château de Fesles La Chapelle 2011, Code SAQ: 11953341, 22,20 $ (99 caisses)

Le Château de Fesles élabore dans la Loire l'un des plus respectés vin liquoreux de l'appellation Bonnezeaux. Il produit également un blanc sec nommé «La Chapelle.»

La Chapelle est le nom d'une parcelle de vignes plantées derrière le château, et orientées vers le sud. Les ceps sont âgés en moyenne de 70 ans. Ses fruits de chenin blanc ont longtemps servi à produire un vin sucré. En 2002, le vigneron a changé ses façons de faire. Il a choisi de produire un blanc sec qu'il vinifie dans des grands fûts d'une capacité de 400 litres, suivi d'élevage en barriques de 18 mois. Cette cuvée arrive cette semaine chez nous.

Sa robe est de couleur jaune, brillante. Au nez, la séduction commence : on sent les poires cuites, le tilleul, les guimauves et de subtils effluves de fumée. Sur les papilles, c'est magnifique. C'est rond, c'est gras. On goûte le miel et les fleurs blanches. La finale est très persistante, voire interminable. On goûte les fruits jaunes et les pêches. Le tout est soutenu par une acidité rafraîchissante. À 22 $ et des poussières, c'est une aubaine. Ce blanc se conservera en cave au moins cinq ans. Il sera fantastique avec les plats de volaille en sauce et les fromages. 14 %

Pulenta Estate Malbec 2009, Code SAQ: 11871451, 23,10 $ (100 caisses)

La famille Pulenta s'est installée en Argentine en 1902. Venue d'Italie, elle a acquis ses premières vignes en 1914. Elle possède aujourd'hui 135 hectares dans la vallée de Mendoza, plus précisément dans la région d'Alto Agrelo. Les vignes sont situées à 980 mètres d'altitude. On trouve déjà au Québec son rouge à base de cabernet franc. Le domaine propose cette semaine son malbec, un rouge qui a été élevé 12 mois en barriques de chêne. 14,5 %

Le nouvel arrivage de saké

Momokawa Diamond Junmai Ginjo Sake, Code SAQ: 11948681, 18,55 $ (149 caisses)

La qualité de l'eau et celle du riz sont les deux éléments clés de la production du saké. L'entreprise américaine Momokawa assure avoir trouvé en Oregon une eau parfaite pour la confection de cette boisson à base de riz. Elle nous présente cette semaine sa cuvée Diamond, sans ajout d'alcool (Junmai) et produite avec des grains de riz polis à 60 % (Ginjo). Elle ne contient pas de sulfites.

Sa robe est translucide. Au nez, on sent les pommes vertes, les fleurs et le litchi. C'est très invitant. Sur les papilles, c'est onctueux. On goûte les poires, les pêches blanches et les bonbons aux amandes. On ressent une certaine amertume en finale. C'est délicat et bien fait. 14,8 %

Vous n'avez pas terminé votre bouteille de saké? Pas de soucis. Momokawa explique que cette boisson peut être conservée au réfrigérateur pendant près d'un mois. Contrairement au vin, elle ne s'oxyde pas.

Les nouveaux arrivages de vin

Boschendal The Pavillon Syrah / Cabernet-Sauvignon 2011, Code SAQ :  10649073, 16,20 $ (200 caisses)

Catena Chardonnay 2011, Code SAQ: 00865279, 20,20 $ (209 caisses)

Santa Ana La Mascota 2010, Code SAQ: 10895565, 16,90 $ (350 caisses)

Ijalba Maturana Blanca 2012, Code SAQ: 11383596, 21,05 $ (250 caisses de 6 bouteilles)

Valminor Albarino 2011, Code SAQ: 11667759, 16,85 $ (200 caisses)

Vina Urbezo Carinena 2011, Code SAQ: 00902932, 14,30 $ (250 caisses de 6 bouteilles)

Tilenus Mencia Crianza 2006, Code SAQ: 10856152, 23,25 $ (210 caisses)

El Castro de Valtuille 2009, Code SAQ: 11668145, 17,20 $ (210 caisses)

Querciabella Mongrana 2010, Code SAQ: 11192183, 21,50 $ (200 caisses)

Taittinger Réserve Brut, Code SAQ: 10968752, 59 $ (250 caisses de 6 bouteilles)

Bellavista Cuvée Brut, Code SAQ: 00340505, 36,50 $ (199 caisses de 6 bouteilles)

Le nouvel arrivage de liqueur

Sortilège Crème d'Érable, Code SAQ: 11676479, 39,75 $ (1936 caisses de 8 bouteilles de 1,14 litre)

Sortilège Prestige, Code SAQ: 11795961, 50 $ (220 caisses de 6 bouteilles)

Caribou, Code SAQ: 10330214, 17,45 $ (1646 caisses)

À LIRE: les faits saillants de la semaine

Une vente de vins rares à Québec

La recommandation de la semaine

Une Bourguignonne dans la Loire!

>Verger Maniadakis: un cidre bio chez les grands

Bulles de Carême

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1892240:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Vidéo

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer