Vins à l'essai

Toutes les deux semaines, Jacques Benoit partage ses notes de dégustation avec... (PHOTOS FOURNIES PAR LA SAQ)

Agrandir

PHOTOS FOURNIES PAR LA SAQ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jacques Benoit
La Presse

Toutes les deux semaines, Jacques Benoit partage ses notes de dégustation avec les lecteurs de La Presse. De la vallée du Douro à la vallée du Rhône, en passant par le Languedoc, découvrez six vins qui ont attiré son attention.

Blaye Château Mayne Guyon Côtes de Bordeaux 2013

Un peu plus que moyennement corsé, ce bordeaux rouge, d'un millésime très ordinaire, tire néanmoins fort bien son épingle du jeu. Discrètement boisé, son bouquet... a quelque chose qui rappelle l'odeur du fard (le cosmétique), comme c'est parfois le cas pour les vins dans lesquels le Merlot domine, ce qui est le cas pour ce vin. Les tannins sont veloutés, et il est doté d'une certaine persistance. Fort bon. 70 % Merlot, 20 % Cabernet Sauvignon et 10 % Malbec, avec élevage en fûts de chêne neuf français. 

13 % (131 caisses) 

Garde : 2016-2018

18,40 $ (12251317)

15

Domaine La Madura Saint-Chinian 2012

Constant, ce vin rouge du Languedoc est encore une fois fidèle à lui-même dans ce nouveau millésime. Vin de corps moyen, aux tannins aimables, et doté d'une certaine persistance, il se présente avec un bouquet de bonne ampleur, de petits fruits rouges et noirs, avec la Syrah qui tend à s'imposer, bien qu'elle ne compte que pour 10 % de l'ensemble. Élevage en cuves pour ce qui est du Carignan et du Grenache, et en fûts dans le cas du Mourvèdre et de la Syrah, lesquels représentent 25 % de ce vin. Très bon.

14 % (355 caisses)

Garde : 2016-2018

20,15 $ (10682615)

16,5

Domaine Jaume Vinsobres 2012

Vin rouge de la vallée du Rhône, son bouquet est tout en fruit, avenant, non boisé, avec le Grenache qui domine. La bouche suit, ses saveurs de petits fruits noirs étant passablement relevées, avec du corps et une assez bonne persistance, le tout bâti sur des tannins qui ont une certaine fermeté, mais sans rugosité. 60 % Grenache et 40 % Syrah, avec élevage en cuves inox. Très bon. 

14 % (183 caisses)

Garde : 2016-2018

20,25 $ (12194501)

16

Le Chapitre Suivant René Bouvier Bourgogne 2012

Rouge clair et légèrement bleuté, ce fort joli bourgogne rouge associe dans son bouquet fruits rouges et fruits séchés (genre... gâteau aux fruits). D'un très bon millésime, il est bien en chair comme bourgogne, le tout donnant un vin de corps moyen, aux tannins veloutés, et pourvu d'une assez bonne persistance. Élevage mené en pièces bourguignonnes (228 L) de réemploi. 

12,5 % (312 caisses)

Garde : 2016-2019 ?

24,95 $ (11153264)

16

Liberty School Paso Robles 2013 Cabernet-Sauvignon

Certains vins rouges californiens se sont imposés grâce à l'importante quantité de sucre résiduel qu'ils renferment ! Rien de tel dans le cas de celui-ci, au bouquet large, surtout de fruits noirs, charnu, dense et relativement corsé, tannique, quoique sans rugosité. Bref, et sans que ce soit un vin particulièrement fin, il brille par sa générosité. 85 % Cabernet Sauvignon, 10 % Merlot et 5 % Syrah, l'élevage étant mené en fûts de chêne français et américain, dont 10 % de neufs. Sérieux. 

13,5 % (3429 caisses)

Garde : 2016-2018

20,75 $ (856567)

15,2

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer