De jolis vins de Sauvignon blanc

Avec le Chardonnay, le Sauvignon compte parmi les cépages blancs les plus... (Photos fournies par la SAQ)

Agrandir

Photos fournies par la SAQ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Jacques Benoit
La Presse

Avec le Chardonnay, le Sauvignon compte parmi les cépages blancs les plus plantés sur terre.

C'est d'abord dans deux vignobles français, le Bordelais et la vallée de la Loire, que le Sauvignon s'est imposé, pour se répandre ensuite dans plus d'une vingtaine de pays séduits «par son caractère reconnaissable entre tous», écrit Pierre Galet dans les Grands cépages (Hachette).

Aromatique, goûteux, parfois... trop, on l'assemble avec la Muscadelle et le Sémillon dans le Bordelais, à la fois dans l'élaboration de vins secs et liquoreux, alors qu'on le vinifie seul, dans la Loire, pour en faire des vins secs.

Partout ailleurs, et même si dans certains vignobles on élabore des vins blancs liquoreux avec ce cépage, on le vinifie essentiellement pour la production de vins secs.

Curieux cépage... qu'on aime, ou pas, car il a une forte personnalité.

Curieux également pour la bonne raison qu'il est susceptible - selon le vignoble, les terroirs, les méthodes de culture et d'élevage -, de donner des vins très différents.

D'une grande élégance pour ce qui est de certains Sancerre et Pouilly-Fumé (son caractère variétal est alors discret, comme en retrait), tandis que certains vins de Sauvignon choquent, en quelque sorte, par leur caractère outrancier.

Ceux de Nouvelle-Zélande, du moins bon nombre, se signalent ainsi par leurs arômes herbacés exacerbés, notamment d'asperges, dont on a vite fait de se lasser.

Chose que savent tous les amateurs de vins de Sauvignon (je suis du nombre), le pire est toutefois atteint avec ceux qui dégagent ce que Pierre Galet qualifie d' «arôme sauvage [...] de pipi de chat, qui caractérise ce cépage lorsque son raisin n'est pas suffisamment mûr».

La bonne nouvelle: on trouve à l'heure actuelle des vins de Sauvignon blanc provenant d'appellations peu réputées - Touraine, dans la Loire, et Côtes de Gascogne, dans le Sud-Ouest, notamment -, qui ont de quoi faire la leçon à des vins d'appellations nettement plus prestigieuses.

>Ainsi va le vin...

Côtes de Gascogne 2013 Domaine de L'Herré 15,50$ (12015525)

Goûté à l'aveugle, ce vin de Sauvignon blanc, très... Sauvignon au nez, mais sans excès aromatiques, non boisé, et qu'on reconnaît d'emblée comme un vin de ce cépage, plutôt léger ou tout au plus moyennement corsé, est vif, en ce sens qu'il dispose de toute l'acidité voulue. Équilibré, ses saveurs sont franches. Fort bon et à prix correct. 12% (125 caisses). Garde: 2015-2016.

15,5

Touraine 2013 Sauvignon blanc Jacques Lurton 16,90$ (11194912)

Goûté également à l'aveugle, ce beau vin blanc de Sauvignon, au caractère variétal peu appuyé, non boisé, au bouquet distingué malgré la modestie de l'appellation, et plutôt léger sur le plan gustatif, m'a semblé capable de rivaliser avec des Sancerre. À cause notamment de son acidité bien dosée, de sa finesse, mais aussi de sa persistance en fin de bouche. En fait, je croyais déguster un Sancerre. 12% (81 caisses). Garde: 2015-2017?

16,8

Entre-Deux-Mers 2013 Château Bonnet 17,75$ (83709)

Vin blanc fait surtout de Sauvignon, avec aussi du Sémillon et de la Muscadelle, non boisé, c'est très nettement le Sauvignon blanc - cépage dominateur s'il en est - qui s'impose à la fois au nez et en bouche, avec entre autres des arômes d'agrumes (genre pamplemousses) marqués. Les saveurs sont intenses, bien que le vin n'ait pas tellement de corps, avec toute l'acidité voulue et une certaine quantité de gaz carbonique qui en avive les saveurs. Très bien fait, comme toujours. 12% (929 caisses). Garde: 2015-2016.

15

Côtes de Provence 2012 Château la Tour de l'Évêque, 21,75$ (440123)

Rien n'est plus satisfaisant que de voir un vin donné gagner résolument en qualité dans un nouveau millésime! C'est le cas en 2012 pour ce Côtes de Provence, qui n'a jamais été aussi bon, à mon avis. Dès l'abord, il brille par sa couleur soutenue, mais aussi par son riche bouquet, de fruits noirs et rouges, plein d'éclat, qu'agrémente une note florale. Suit une bouche charnue, dense, ne manquant pas de corps, avec des tannins fermes, mais dénués de toute rugosité. 98% Syrah et 2% Cabernet Sauvignon, avec élevage en cuves pour la moitié de la cuvée et en fûts de remploi pour l'autre moitié. Impeccable. 13,5% (159 caisses). Garde: 2015-2020?

17,2

Carinena 2008 Gran Reserva Monte Ducay 19,05$ (10472888)

Beau vin rouge espagnol, fait principalement de Tempranillo (60%), mais dans lequel le Cabernet Sauvignon (30%) laisse sa marque, puisqu'on a presque l'impression, en le humant, de déguster un vin rouge de la Loire. Vin de corps moyen, ses tannins ont une certaine fermeté, tout en étant bien enrobés. Aux deux cépages s'ajoute 10% de Grenache, l'élevage étant mené en fûts de chêne américain pour une période de 20 mois. Très bon. 13% (422 caisses). Garde: 2015-2018?

16,2

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer