88 vins des États-Unis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La SAQ vient de mettre en vente, par le truchement du Courrier vinicole, 88 vins des États-Unis, tous de la côte Ouest, soit de la Californie, de l'Oregon et de l'État de Washington.

La part du lion va à la Californie, avec 64 vins rouges et blancs, dont ceux de domaines très réputés tels qu'Abreu, Bryant Family, Diamond Creek, Harlan Estate, Shafer, etc.

Les prix sont (hélas!) à la hauteur de la réputation de ces propriétés, le record étant détenu par le Napa Valley 2010 Harlan Estate, à... 1095$ la bouteille!

Comme elle en a l'habitude, la SAQ a fait goûter à la presse spécialisée 31 de ces vins, soit 19 rouges et 12 blancs, que j'ai dégustés à l'aveugle.

Voici, avec de très brèves descriptions, ceux que j'ai le mieux notés (en notant bas, comme toujours), des moins chers aux plus chers.

Willamette Valley 2012 Pinot Noir Benton Lane, 37$ (no 22 au catalogue). De corps moyen, distingué, le fruit est pur, éclatant, les tannins veloutés. Très bon. 17,2. Garde: 2015-2020.

Santa Lucia 2012 Pinot Noir Talbott, 52$ (76). Très expressif, il a tout des meilleurs vins de Pinot noir, avec de beaux tannins serrés. 17,2. Garde: 2015-2020.

Russian River Valley 2012 Pinot Noir Martinelli, 47$ (31). Bouquet très séduisant, de corps moyen, son boisé est passablement insistant. Très bon quand même. 17. Garde: 2015-2020.

Napa Valley 2012 Merlot Emmolo, 69$ (60). Opaque, très concentré, puissant, avec des notes fumées qui rappellent la Syrah. 17. Garde: 2015-2021.

Napa Valley 2011 Quantum Beringer, 69$ (45). Corsé, très californien, dense. Superbe. 17,2. Garde: 2015-2022.

Napa Valley 2010 Syrah Hyde de Villaine, 83$ (65). Compact, concentré, gras. Je croyais déguster un vin de Petite Syrah. Impeccable, mais cher. 17,2. Garde: 2015-2021.

Stags Leap District 2011 One Point Five Shafer, 93$ (71). Relativement corsé, équilibré, il se présente avec un très beau bouquet de Cabernet Sauvignon. 17. Garde: 2015-2020.

Les commandes doivent être passées d'ici au 23 février, à midi, sur le site commande.saq.com

***

Savoie 2013 Apremont Jean Perrier et Fils, 19$ (11965182)

Curieux vin blanc de Savoie, non boisé, d'un cépage à peu près totalement inconnu (le Jacquère), son bouquet, très expressif, déploie des arômes insistants de pomme et de poire. Vin tout en fruit, ses saveurs sont relevées, et on retrouve en bouche les mêmes arômes de pomme et de poire, avec une acidité bien présente sans qu'elle soit excessive, ce qui lui confère beaucoup de tonus. Très particulier, et fort bon à sa manière. 11,5% (159 caisses). Garde: 2015-2016

NOTE 15,2

Minervois 2012 Domaine L'Ostal Cazes, 19,55$ (11096212)

Vin rouge d'un domaine appartenant à la famille Cazes, du célèbre Pauillac Château Lynch-Bages, de corps moyen, son bouquet, qui rappelle les odeurs des chocolats fourrés d'une cerise, met cependant un bon moment à se manifester. La bouche est tendre, aimable, équilibrée, ses tannins veloutés, ce vin étant élevé en fûts de chêne français. 60% Syrah, 20% Carignan et 20% Grenache. Bien malin qui pourrait deviner, à l'aveugle, qu'il s'agit d'un vin du Languedoc. Très réussi. 14% (96 caisses). Garde: 2015-2017.

NOTE 16

Mâcon-Villages 2012 Mâcon La Roche Vineuse, 20,20$ (12453955)

Non boisé, on ne peut plus Mâcon sur le plan olfactif, très Chardonnay du Mâconnais par conséquent, son bouquet est net, direct, si l'on peut dire. Tout au plus moyennement corsé, ses saveurs sont en même temps bien affirmées (le millésime parle!), et l'après-goût persiste un bon moment. Bref, ce vin de la cave coopérative de Prissé a tout pour plaire aux amateurs de vins de Chardonnay non boisés. 12,5% (95 caisses). Garde: 2015-2016.

NOTE 15,5

Médoc 2003 Château Lafitte-Tramier, 34,75$ (890244)

C'est cher, bien sûr, sauf que c'est l'occasion de goûter, sans se ruiner, un bordeaux arrivé à sa pleine maturité. La couleur est un peu orangée, alors que le bouquet se présente avec toutes ces nuances propres aux bordeaux rouges parvenus à ce stade (pruneaux cuits, raisins rouges secs, évoquant... le gâteau aux fruits), dont des notes légèrement médicamenteuses. Un peu plus que moyennement corsé, souple, il a une bonne persistance. 50% Cabernet Sauvignon et 50% Merlot, avec élevage en cuves (80% de la cuvée) et en fûts neufs (20%). 13,5% (261 caisses). Garde: à boire.

NOTE 16,5

Bordeaux Supérieur 2010 Grand Vin de Reignac, 45$ (12484823)

Dégusté à l'aveugle côte à côte avec les plus grands bordeaux rouges, ce vin d'une appellation modeste s'en tire cependant très bien, millésime après millésime. Très coloré (comme toujours) en 2010, quasi opaque, son bouquet, retenu, de bonne ampleur, affiche un boisé discret et de haut niveau. Dense, charnu, compact, mais sans rien de trop concentré, équilibré, donc, ses beaux tannins sont très serrés. Excellent. 75% Merlot et 25% Cabernet Sauvignon, avec élevage en fûts de chêne neufs. Excellent. 14,5% (77 caisses). Garde: 2015-2024.

NOTE 18

NOTES : 12-13 CORRECT 14-15 BON 16-17 TRÈS BON 18-19 EXCELLENT 20 EXCEPTIONNEL

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer