De magnifiques bourgognes 2010 (la suite)

Le château de Gevrey Chambertin, en Bourgogne.... (Photo Jeff Pachoud, AFP)

Agrandir

Le château de Gevrey Chambertin, en Bourgogne.

Photo Jeff Pachoud, AFP

Partager

Il faut le dire tout net : l'opération La Côte d'Or, du Courrier vinicole (SAQ), portant sur les bourgognes rouges et blancs du millésime 2010, est sans aucun doute l'une des plus belles qu'ait jamais faites la société d'État.

C'est même, à mon sens, la plus impressionnante jamais effectuée. Pour la bonne raison qu'on retrouve, parmi les 50 domaines représentés et les 118 vins en vente, à la fois d'éminents producteurs et de nombreux vins... qu'on n'imaginait pas de voir un jour en vente sur le marché québécois.

Millésime de facture classique et de très haut niveau, 2010 a donné, en Bourgogne, de magnifiques vins, équilibrés et au fruité très pur.

Or, rappelons-le, la SAQ a fait goûter à la presse spécialisée, à la mi-février, deux douzaines des 118 bourgognes 2010 qu'elle commercialise en ce moment par le truchement du Courrier vinicole.

Aux cinq vins déjà commentés cette semaine dans les versions papier de La Presse et sur lapresse.ca s'ajoutent les notes de dégustation qui suivent, très succinctes, sur une dizaine d'autres vins, tous goûtés à l'aveugle. Comme d'habitude en pareil cas, j'ai noté bas.

Enfin, les indications sur le potentiel de garde sont bien sûr approximatives, la grande majorité de ces vins étant déjà délicieux, quoiqu'il soit fort possible qu'ils se referment d'ici quelques années.

Les premiers numéros entre parenthèses sont ceux du catalogue du Courrier vinicole. Quant aux quantités disponibles, elles sont indiquées, aussi entre parenthèses, en nombre de bouteilles.

Les vins sont à commander à partir de lundi le 4 mars, uniquement en ligne.

Gevrey-Chambertin Clos Prieur Dupont Tisserandot, 55 $ (8)

Plus que moyennement corsé, ses tannins sont nobles, distingués, le bouquet d'une pureté exemplaire. 13 % (360 bouteilles). Garde : 2013-2019.

17,7

Volnay En Caillerets Domaine de la Pousse d'Or, 88 $ (73)

Bouquet irrésistible, d'un très grand charme. Bouche dense, charnue, harmonieuse, avec plus de corps qu'on ne s'y attend d'un Volnay. 13 % (480). Garde : 2013-2019.

17,7

Morey Saint-Denis Les Herbuottes Pierre Naigeon, 46 $ (46)

Vin gracieux, élégant, que j'ai pris pour un Chambolle-Musigny. 13 % (600). Garde : 2013-2019.

17,5

Beaune Bressandes Domaine des Croix, 57 $ (96)

Relativement corsé, tannique, serré, il a quelque chose d'austère. J'ai noté bas... comme pour tous les autres vins. 13 % (360 bouteilles). Garde : 2013-2020?

17,5

Beaune 1er cru Grèves Vigne de l'Enfant Jésus Bouchard Père et Fils, 105 $ (84)

Vin au beau bouquet d'un charme certain, équilibré, plus que moyennement corsé, c'est du velours en bouche. Je croyais déguster un vin de Vosne-Romanée. 13,5 % (240). Garde : 2013-2018.

17,5

Aloxe-Corton 1er cru Les Valozières J.-C. Boisset, 65 $ (75)

Très beau bourgogne, d'une bonne concentration et de facture classique, au bouquet distingué. Impeccable. 13 % (360) Garde : 2013-2019.

17,2

Chassagne-Montrachet 1er cru Clos Saint-Jean Domaine Jean-Noël Gagnard, 40 $ (87)

Boisé bien présent au nez, mais sans que ce soit exagéré. Suit une bouche aux tannins à la fois serrés et tendres. Compte sans doute parmi les meilleurs rapports qualité-prix. 12,5 % (600). Garde : 2013-2017.

17

Fixin 1er cru Clos de la Perrière Joliet Père & Fils, 43 $ (50)

Passablement épicé au nez (le bois), c'est un vin dense, charnu, relativement corsé comme bourgogne, et que j'ai pris pour un Pommard. Autre très bon rapport qualité-prix. Sérieux. 13,5 % (1200) Garde : 2013-2019.

17

Gevrey-Chambertin Les Grandes Rayes Laroze de Drouhin, 52 $ (5)

Vin compact, serré et pour l'instant bâti tout d'une pièce. Sans doute gagnera-t-il en complexité d'ici quelques années. 13 % (300). Garde : 2014-2018.

17

Savigny-les-Beaune 1er cru Les Talmettes Domaine Simon  Bize, 64 $ (107)

Le bouquet, discrètement vanillé, est séduisant, les tannins nobles, serrés en finesse, le tout d'une distinction à laquelle on ne s'attend pas toujours de cette appellation. 13,5 % (420). Garde : 2013-2018.

17

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Bourgognes magiques!

    Jacques Benoit

    Bourgognes magiques!

    La SAQ a fait goûter à la presse spécialisée, à la mi-février, deux douzaines des 118 bourgognes 2010 qu'elle commercialise en ce moment par le... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1892240:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Vidéo

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer