La vallée du Rhône à l'honneur !

Côtes du Rhône Villages 2010 Cairanne Domaine Richaud,... (Photo: Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

Côtes du Rhône Villages 2010 Cairanne Domaine Richaud, 29$

Photo: Olivier Jean, La Presse

Partager

Sur le même thème

(Montréal) La SAQ s'apprête à commercialiser 86 vins de la vallée du Rhône, principalement des 2009 et 2010, par l'intermédiaire de sa publication Le Courrier vinicole.

S'y ajoutent une douzaine de vins de millésimes anciens tels que 1988, 1985, 1982, etc.

Comme elle en a l'habitude, la société d'État a fait goûter à la presse spécialisée un certain nombre de ces vins, soit 30 en tout, surtout des rouges.

Or, il faut le rappeler, 2009 et 2010 sont de très bons millésimes pour la vallée du Rhône, et même excellents, particulièrement en ce qui regarde la partie nord, laquelle regroupe des appellations telles que Cornas, Côte-Rôtie, Crozes-Hermitage, Saint-Joseph, etc.

Comme toujours en pareil cas, j'ai goûté les 30 vins à l'aveugle et... j'ai noté bas.

Mais, bien sûr, impossible de faire état de tous ces vins. En voici donc un choix, tous ces vins, moins chers que d'autres, m'ayant semblé compter également parmi les meilleurs. Les quantités sont indiquées en nombre de bouteilles.

On doit obligatoirement passer sa commande en ligne (saq.com/courriervinicole), et ceci à partir de lundi 28 janvier.

Châteauneuf-du-Pape 2010

Clos du Mont-Olivet, 73$ (no 56).

Son bouquet est alléchant, comme un peu floral, le vin étant flatteur, et pourvu de beaucoup de charme. Particulier.

Seul bémol: les Châteauneufs-du-Pape sont chers. 15,5% (240 bouteilles). Garde: 2013-2018, note: 17,2. Côte-Rôtie 2009 Domaine Jamet,

80$ (no 9)

Très beau vin, aux saveurs très relevées, aux tannins aimables et dont l'après-goût persiste un long moment. Et... que j'aurais sans doute pu noter plus généreusement. 12,5% (480 bouteilles) Garde: 2013-2018, note: 17,2.

Cornas 2009 Les Ruchets Jean-Luc Colombo, 83$ (no 40)

Très coloré, son bouquet, de petits fruits noirs, est pour l'instant tout d'une pièce. La bouche est dense, compacte, sans lourdeur. Très bon. 14% (300 bouteilles). Garde: 2013-2019, note: 17,5.

Cornas 2010 Auguste Clape, 96$(no 14)

Quasi-opaque, son bouquet est large, profond, la bouche très concentrée, mais équilibrée et sans que ce soit un mastodonte. Grand vin. «Magistral», disait avec raison un collègue. 14% (180 bouteilles). Garde: 2013-2020, note: 18.

Côtes du Rhône Villages 2010 Cairanne Domaine Richaud, 29$ (no 43)

Très coloré, dense, plein d'éclat, nettement plus que moyennement corsé, ses tannins sont gras. de Grenache (47%), plus notamment 19% de Mourvèdre et 14% de Syrah, et vinifié avec uniquement les levures indigènes, c'est-à-dire présentes naturellement sur les fruits, c'était, à mon sens, le vin offrant le meilleur rapport qualité-prix des 30 vins dégustés. 30% de ce vin est élevé en fûts et le reste en cuves. 15% (100 bouteilles). Garde: 2013-2017.

17

Condrieu 2010 Louis Chèze, 44$ (no 32)

Vin blanc d'une rare finesse, élégant, dont je me demandais s'il s'agissait d'un Condrieu ou d'un Chateauneuf-du-Pape blanc de très haut niveau. Faut-il le dire? Ce vin m'a semblé meilleur que le célébrissime Château Grillet (158$, no. 31, 17,5 sur 20) vendu près de quatre fois plus cher... Excellent. 14% (288 bouteilles). Garde: 2013-2018.

18

Saint-Joseph 2010 Guigal, 47$ (no 18)

Autre magnifique vin blanc, dont le boisé se marie harmonieusement à l'ensemble. D'une parfaite distinction, il est fait de 95% de Marsanne et de 5% de Roussanne, la vinification étant menée pour moitié en cuves d'acier inoxydable et pour moitié en fûts, dont 50% de fûts neufs. Du grand art, signé Guigal. 14,5% (360 bouteilles). Garde: 2013-2018.

17,8

Châteauneuf-du-Pape 2010 Domaine Giraud, 47$ (no 86)

Richement coloré, et plus qu'on ne s'y attend de l'appellation, il se présente avec un bouquet ample, de fruits rouges, et épicé (le bois). La bouche suit, plutôt austère, m'a-t-il semblé, avec des tannins fermes, serrés, et des notes boisées-épicées bien présentes, mais le vin le prend. 65% Grenache, 35% Syrah et 5% Mourvèdre, avec élevage en cuves et en fûts pour ce qui est de la Syrah. 15% (600 bouteilles). Garde: 2013-2018.

17

Châteauneuf-du-Pape 2010 Domaine La Barroche, 50$ (no 76)

Vin rouge concentré, dense, tannique, et serré, le Grenache y domine (66%), qu'accompagnent 14% de Mourvèdre, 12% de Syrah, puis 8% de Cinsault et d'autres cépages, avec élevage en barriques (228 litres) bourguignonnes. Un des meilleurs Châteauneufs-du-Pape du lot, m'a-t-il semblé. 15,5% (720 bouteilles). Garde: 2013-2020.

17,8

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1892240:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Vidéo

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer