Un premier Mondial de la bière à Paris

Cent brasseurs de 20 nationalités participeront du 30 juin au 2 juillet à Paris... (Photo fournie par le Mondial de la bière de Paris)

Agrandir

Photo fournie par le Mondial de la bière de Paris

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

Cent brasseurs de 20 nationalités participeront du 30 juin au 2 juillet à Paris au Mondial de la bière, festival d'origine québécoise qui essaime pour la première fois dans la capitale française, surfant sur l'essor des bières artisanales.

Organisé pendant trois jours à la Maison de la Mutualité, l'événement permettra au public de goûter quelque 500 bières et d'assister à des classes de maître.

Les participants, français pour la moitié, sont à 80% des brasseurs artisanaux (moins de 10 000 hl par an), a précisé à l'AFP Luc Dubanchet, patron d'Omnivore, festival célébrant «la jeune cuisine» et organisateur avec GL Events de ce nouvel événement.

L'ambition: «créer un festival ouvert, rassemblant des publics très différents, dans une démarche de pédagogie», décrit ce gastronome, qui veut «faire progresser l'image de la bière» et juge qu'il y a en France un «manque de culture assez flagrant» en la matière.

L'événement est accessible avec une passe journée de 12 euros (18 $), sans compter le prix des dégustations, et les organisateurs espèrent attirer 10 000 visiteurs.

Le jeune chef Florent Ladeyn, ancien finaliste de Top Chef, désigné créateur de l'année 2017 par Omnivore, installera sur place pour l'occasion une annexe de son restaurant lillois Bloempot, avec les accords mets-bières dont il est spécialiste.

«On veut introduire dans le milieu de la gastronomie cette idée de bière comme accompagnateur des plaisirs de la table», explique Luc Dubanchet, soulignant «l'explosion d'un marché auparavant totalement laminé par la grosse industrie brassicole».

La France compte un millier de brasseries, dont la moitié se sont créées lors des cinq dernières années. Si le pays est le 3e pays européen en nombre de sites de production, il reste l'un des plus petits buveurs de bière de l'UE, avec une consommation de 30 litres par an et par habitant, selon des chiffres fournis par les Brasseurs de France.

Le Mondial de la bière, créé à Montréal en 1994, s'est implanté depuis également à Rio. Des éditions ont déjà eu lieu en France, à Strasbourg et Mulhouse.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer