Le goût de la Seine-Saint-Denis

La Montreuilloise est surtout connue pour ses ateliers,... (Photo Anabelle Nicoud, La Presse)

Agrandir

La Montreuilloise est surtout connue pour ses ateliers, les week-ends, de fabrication de bière.

Photo Anabelle Nicoud, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(MONTREUIL) Pour arriver à la microbrasserie La Montreuilloise, il faut grimper dans les hauteurs de Montreuil, ville historiquement populaire, collée à Paris, et dépasser les «murs à pêche», vaste espace qui fut longtemps consacré à la culture de pêches.

C'est dans une ancienne usine que Jérôme Martinez a installé sa petite brasserie, La Montreuilloise. Une petite entreprise qui s'inscrit bien dans l'air du temps. Paris et sa banlieue se piquent au jeu, depuis quelques années, de bière artisanale et locale, à la façon de ce que l'on a pu voir aux États-Unis ou au Québec. Une petite révolution au pays du vin, où la bière, vue comme une boisson bas de gamme, est traditionnellement snobée.

«En France, tu pars de très loin, confirme Jérôme Martinez. Il reste quelques brasseries artisanales dans le nord et en Alsace, mais il y a toute une culture qui revient. On a des échos de ce qui se passe ailleurs et ça a un impact. Après, c'est un lent travail de rééduquer les gens au bon goût de la bière.»

Jérôme Martinez s'est lancé dans la bière artisanale un peu au hasard: il travaillait auprès des migrants sans-papiers quand l'un de ses amis lui a proposé de reprendre son petit commerce de bière. «J'ai appris sur le tas», explique Jérôme Martinez.

La production reste encore très limitée - avec deux fûts, ce ne sont que 2000 L de Montreuilloise qui sont produits chaque mois ici. «Pour Paris, c'est un peu ridicule», s'amuse Jérôme Martinez. La gamme de bière reste pour le moment assez simple, avec une base de blanche, brune, blonde et rousse. Le brasseur s'amuse ensuite à produire quelques bières plus fantaisistes comme des bières à la fleur de sureau, ou au miel et au café.

Mais la Montreuilloise est surtout connue pour ses ateliers, les week-ends, de fabrication de bière. Ces activités sont si populaires qu'il faut réserver sa place plusieurs mois à l'avance. Enfin, parce qu'à Montreuil, ancien bastion du parti communiste, destination prisée des artistes et des intellectuels, on cultive ici les activités sociables. On peut surveiller sur le site de La Montreuilloise le calendrier de leurs événements.

97, rue Pierre de Montreuil

http://la-montreuilloise.com/

D'autres adresses gourmandes

À Montreuil

Des Bulles et des Ballons

Sur la très sympathique place de la République de Montreuil, un restaurant qui est aussi un espace consacré à la bande dessinée. Convivialité rime ici avec bon marché.

57, rue Robespierre, Montreuil

Little Kitchen

Pour luncher, le restaurant offre une cuisine bon marché et sans chichis.

80, rue de Paris, Montreuil

http://www.littlekitchenmontreuil.com/

La Conquête du Pain

Le pain peut-il être militant? À Montreuil, sans aucun doute avec cette boulangerie bio autogérée où le pain est vecteur de partage.

47, rue de la Beaune, Montreuil

https://laconquetedupainmontreuil.wordpress.com/

Et aussi:

L'auberge des Saints Pères

À Aulnay-sous-Bois, la cuisine haut de gamme d'un chef amoureux de la Seine-Saint-Denis. Le seul restaurant étoilé du département.

212, avenue de Nonneville, Aulnay-sous-Bois

http://www.auberge-des-saints-peres.fr/

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Oser la banlieue de Paris

    France

    Oser la banlieue de Paris

    Visiter la Seine-Saint-Denis? Pour bien des Parisiens - et des touristes -, sortir de l'enceinte du périphérique pour aller se promener dans une... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer