Après le vin, la bière pour François Chartier

Le sommelier François Chartier (troisième sur la photo)... (Photos fournie par François Chartier)

Agrandir

Le sommelier François Chartier (troisième sur la photo) n'a pas hésité longtemps avant d'accepter le partenariat proposé par les trois hommes de la brasserie québécoise Glutenberg, à savoir Gabriel Charbonneau, brasseur en chef, Julien Niquet et David Cayer.

Photos fournie par François Chartier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il n'y a pas que le vin rouge qui accompagne à merveille une pièce de viande grillée. La bière peut aussi très bien faire l'affaire. Et François Chartier veut le prouver. Le sommelier s'est associé à la brasserie québécoise Glutenberg pour lancer des bières gastronomiques.

La brasserie Glutenberg, créée en 2011, est connue pour ses bières sans gluten qui ont été primées à maintes reprises. Pour élaborer ses petites mousses sans gluten, la société a mis de côté les céréales plus classiques comme l'orge, l'avoine, le seigle ou le blé, et utilise plutôt le sarrasin et le millet.

L'un des propriétaires, Julien Niquet, a voulu aller encore plus loin. Il s'est inspiré du livre Papilles et molécules de François Chartier pour créer une bière au goût d'érable, l'Impérial Sotolon. Son succès a été immédiat. La boisson a remporté le prix de la meilleure bière expérimentale aux Canadian Brewing Awards l'an dernier.

Le jeune entrepreneur a alors pris contact avec François Chartier pour lui présenter sa bière et, surtout, pour lui proposer un partenariat. Le sommelier a sauté sur l'occasion.

«La majorité des bières sur le marché sont produites à base de malt (orge), explique M. Chartier. De pouvoir travailler avec d'autres ingrédients, c'était pour moi un terrain de jeu sans fin!»

Sur les conseils du sommelier, Glutenberg a retravaillé sa cuvée Impérial Sotolon. On a ajouté du fenugrec grillé, du sirop d'érable très foncé et du café. La touche finale: on a élevé le tout pendant quatre mois dans des barriques de chêne ayant servi pour la production de rhum de Guyane.

«C'est à mi-chemin entre une bière et un rhum, décrit Julien Niquet. C'est facile à boire, même si la bière a 8% d'alcool. Il n'y a rien qui ressemble à ça.»

François Chartier abonde dans ce sens. L'Impérial Sotolon est selon lui dans «une catégorie à part» il n'hésite pas à comparer la boisson à un sauternes de Bordeaux.

Une bière à table

Les vins de François Chartier, vendus à la SAQ depuis l'automne, se distinguent par leur étiquette présentant les différents aliments pouvant les accompagner. Vous ne trouverez cependant ni dessin de poulet ni de poivron sur l'étiquette de la nouvelle bière de Glutenberg.

«La bière est vendue dans une bouteille de 750 ml (le même format que le vin) pour envoyer le message "vin", dit M. Chartier. On veut que les gens créent des harmonies «bières et mets» autres qu'avec le fromage.»

Si la bière est surtout servie à l'apéritif au Québec, la boisson prend de plus en plus place sur les tables des États-Unis et de l'Italie aux côtés des grands crus. Julien Niquet avoue s'être inspiré de cette nouvelle tendance pour créer sa nouvelle gamme de bières.

Il n'y a pas que le vin rouge qui accompagne à... (Photo fournie par Chartier) - image 2.0

Agrandir

Photo fournie par Chartier

Pour mettre en valeur les arômes uniques de cette boisson, les deux associés conseillent de plus de la servir dans un verre à vin.

L'Impérial Sotolon est la première d'une série de quatre bières qui seront lancées d'ici la fin de l'année, chaque saison. La prochaine cuvée sera disponible cet été. D'ici là, offerte de savoir sur quelles pistes aromatiques travaille le tandem Glutenberg-Chartier. Le sommelier indique toutefois que la nouvelle bière ressemblera à un vin à base de sauvignon blanc.

Impérial Sotolon, 750 ml, 11,99$, en vente dès le 25 mars; glutenberg.ca




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer