• Accueil > 
  • Vins > 
  • Bières 
  • > Une ONG félicite l'Islande d'interdire la bière à la baleine 

Une ONG félicite l'Islande d'interdire la bière à la baleine

Une organisation non gouvernementale luttant contre la chasse aux mammifères... (Photo HALLDOR KOLBEINS, AFP)

Agrandir

Photo HALLDOR KOLBEINS, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
REYKJAVIK

Une organisation non gouvernementale luttant contre la chasse aux mammifères marins menacés s'est réjouie mercredi de la décision de l'Islande d'interdire une bière contenant de la farine de baleine.

«À l'évidence nous sommes satisfaits», a affirmé à l'AFP Danny Groves, le porte-parole de cette ONG, Whale and Dolphin Conservation.

En vue de la fête du milieu de l'hiver à partir du 24 janvier, moment où les Islandais dégustent des plats traditionnels, un petit brasseur islandais, Stedji, avait lancé cette bière qui devait faire du consommateur selon la publicité «un vrai Viking».

Les autorités sanitaires ont interdit le produit au nom de la règlementation européenne, qui proscrit tout os d'animal dans l'alimentation humaine.

De plus, l'unique entreprise islandaise qui chasse la baleine, Hvalur, «n'a pas la permission de produire de farine à des fins alimentaires», avait indiqué lundi à la télévision publique Ruv un inspecteur, Helgi Helgason.

Hvalur cherche de nouveaux débouchés pour la baleine, que les Islandais mangent en petite quantité, et qu'il n'exporte que vers le Japon.

«Le manque de demande en Islande, mais aussi au Japon (...) fait que les chausseurs de baleine en sont réduits à trouver de nouveaux marchés pour leur viande. La bière n'est qu'un autre exemple de cette approche», a expliqué Danny Groves.

L'inventeur du produit, Dagbjartur Ariliusson, s'est dit déçu face à l'échec de son projet d'offrir «quelque chose d'ethnique» à boire aux Islandais.

«Nous n'utilisons pas tant de farine dans le processus et cette farine existait de toute façon», a-t-il déclaré à l'AFP.

La recette en prévoyait seulement un kilo pour 2000 litres de bière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer