Un premier bar «caché» pour Québec

Le Nénuphar est un bar de type «speakeasy»... (Photo fournie par le Nénuphar)

Agrandir

Le Nénuphar est un bar de type «speakeasy» spécialisé en absinthe qui vient d'ouvrir ses portes dans Limoilou, à Québec.

Photo fournie par le Nénuphar

La vague des «speakeasys», qui déferle sur Montréal depuis quelques années, atteint Québec. Un tout premier bar «caché», Le Nénuphar, a ouvert ses portes début mai dans Limoilou, un projet mené par le designer Isaac Larose et le populaire mixologiste Patrice Plante (Monsieur Cocktail).

L'équipe joue à fond sur le mystère, et a tout fait pour garder son emplacement secret, ne dévoilant que l'artère où est situé le petit bar de 40 places (caché derrière un commerce existant), soit la 4e Rue.

Le décor et le concept sont d'inspiration européenne, avec des oeuvres de peintres impressionnistes sur les murs et une petite touche orientale, puisque l'endroit se spécialise dans l'absinthe.

«Nous voulons recréer l'ambiance de la belle époque des années 20 à Paris. On a ressorti des classiques oubliés de nos vieux livres et tous nos spiritueux se servent "nature". On est très minimaliste dans nos garnitures, on sculpte notre glace à la main, notre service est très classique», détaille M. Plante.

Évidemment, il est possible de commander une «fontaine» pour boire son absinthe, comme on le faisait à l'époque.

Ouvert du vendredi au dimanche soir seulement, l'endroit propose également une jolie carte des vins nature, de même que quelques plats pour les fringales nocturnes.

www.facebook.com/nenupharbar




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer