Un «panache bleu» dans le champagne

Le physicien Gérard Liger-Belair et son équipe de chercheurs de l'Université de... (PHOTOTHÈQUE LA PRESSE)

Agrandir

PHOTOTHÈQUE LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Le physicien Gérard Liger-Belair et son équipe de chercheurs de l'Université de Reims ont publié le 14 septembre, dans la revue spécialisée Scientist Report, une découverte sur le comportement du gaz carbonique contenu dans une bouteille de champagne au moment du débouchage.

À l'aide d'une caméra ultra rapide, ils ont observé «un panache bleu, découvert par hasard (qui) est la signature de la congélation du gaz carbonique initialement sous pression dans le col d'une bouteille stockée à 20 °C», a expliqué à l'AFP Gérard Liger-Belair, précisant qu'à cette température, la pression dans la bouteille est «de l'ordre de 8 bars».

Ce voile bleuté est composé de «minuscules paillettes de neige carbonique» qui permettent «de diffuser la lumière ambiante et créent ce nuage bleu très éphémère».

Le nuage coloré apparaît dans le premier millième de seconde suivant le débouchage puis se dissipe, demeurant invisible à l'oeil nu.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer