Un gin trop fort retiré des tablettes au Canada

Les bouteilles incriminées de Bombay Sapphire London Dry... (SAQ)

Agrandir

Les bouteilles incriminées de Bombay Sapphire London Dry Gin ont été embouteillées «avant que la dilution ait atteint le taux déclaré de 40 % d'alcool», a indiqué la LCBO, à l'origine de ce rappel.

SAQ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Ottawa

Les autorités canadiennes ont annoncé mercredi le rappel d'une marque de gin du groupe Bacardi après la découverte que le taux d'alcool était presque deux fois supérieur aux 40 % affichés sur l'étiquette.

Les bouteilles incriminées de Bombay Sapphire London Dry Gin ont été embouteillées «avant que la dilution ait atteint le taux déclaré de 40 % d'alcool», a indiqué la société de vente de vins et spiritueux de la province de l'Ontario, la LCBO, à l'origine de ce rappel.

«Il est dangereux de consommer ce produit. Une boisson ayant un taux d'alcool de 77 % pourrait causer de sévères troubles de santé», a précisé cette société publique.

Quatre autres provinces (Québec, Saskatchewan, Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve) ont emboîté le pas à l'Ontario en procédant au rappel de lots trop fortement alcoolisés.

«Nous ne recommandons pas la consommation de ce produit», a indiqué de son côté Bacardi, estimant que lot affecté n'avait été distribué qu'au Canada.

C'est le deuxième rappel d'une boisson alcoolisée au Canada depuis deux mois. En mars, 600 bouteilles d'une marque de vodka canadienne avaient été retirées de la distribution après la découverte qu'elles étaient aussi deux fois plus alcoolisées.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer