Cocktails maison: les cinq alcools de départ

Pas besoin d'avoir un shaker dernier cri et un bar rempli de boissons... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karyne Duplessis Piché

Collaboration spéciale

La Presse

Pas besoin d'avoir un shaker dernier cri et un bar rempli de boissons pour s'initier au monde  des cocktails. Cinq alcools de base et quelques ingrédients permettent de se lancer.

Dans son cours «Cocktails 101», le mixologue et professeur Patrice Plante dit que le bar de base doit contenir deux alcools blancs et deux alcools bruns. La vodka, le gin, le whisky et le rhum sont, dit-il, les plus classiques et les plus polyvalents. «Avec ces quatre bouteilles, les possibilités sont quasi infinies!»

Ça tombe bien, ces quatre spiritueux représentent 67,8 % des ventes d'alcool fort au Québec, révèle le plus récent rapport annuel de la Société des alcools. Il se pourrait donc fort bien que vous les ayez déjà dans vos armoires.

Autre alcool essentiel: une liqueur d'orange. Que ce soit le Cointreau, le Triple Sec ou le Grand Marnier, la liqueur d'orange est la plus polyvalente, selon les spécialistes. «C'est la liqueur passe-partout, explique Marie-Ève Bourassa, auteure du livre Élixirs. Elle permet de faire plein de cocktails classiques.»

Une fois ces cinq bouteilles rassemblées, on peut commencer.

Le secret d'un cocktail réussi réside dans l'équilibre des saveurs.

C'est pourquoi la majorité des cocktails sont créés selon une règle très simple, le 2-1-1. Deux parts d'alcool, une part de jus d'agrume et une part de sirop simple.

Pour la mettre en pratique, il faut avoir sous la main des citrons et des limes, puis préparer un sirop simple en mélangeant de l'eau et du sucre. Ce sont les ingrédients de base de presque tous les classiques de la mixologie.

«On peut ensuite ajouter des herbes, des fruits, des jus», dit le chef mixologue des bars Shaker, Jean-René Lebel, qui a remporté le concours Made With Love Québec.

La spécialiste Marie-Ève Bourassa utilise quant à elle une autre formule pour créer ses boissons, la règle du 1-2-3-4. Il s'agit de mélanger une part d'acidité, comme du jus d'agrume, deux parts de sucre, comme du sirop simple, trois parts d'alcool et quatre parts pour allonger, soit de glace, de soda ou de jus.

Le tour est joué! Ou presque, car l'ingrédient incontournable à mettre dans son shaker est l'imagination. Tous les mixologues le disent: il ne faut pas hésiter à remplacer certains ingrédients et à faire des tests.

Les variantes

Las de la vodka? Vous n'aimez pas le whisky? Pas de problème. Patrice Plante suggère de troquer la vodka par une tequila 100 % agave bleu. Du côté des alcools bruns, le brandy et le cognac sont aussi de bonnes options. Si vous voulez aller plus loin, une bouteille de vermouth et une liqueur amère, comme du Campari, ajoutent une panoplie d'options derrière le bar.

GOURMAND-5 alcools de base pour préparer... (Photo fournie par la SAQ) - image 2.0

Agrandir

GOURMAND-5 alcools de base pour préparer des cocktailsMoskovskaya, code SAQ : 00005595, 23,15 $

Photo fournie par la SAQ

Les spiritueux fétiches de nos mixologues

La vodka

Ce n'est pas surprenant que la vodka soit le spiritueux le plus vendu au Québec. Cet alcool de base, neutre et incolore, est indispensable dans le bar. Pour un bon rapport qualité-prix, le mixologue Pierre Gadouas suggère la vodka russe Moskovskaya.

Moskovskaya, 23,15 $ (5595)

Le rhum

Nul besoin d'un rhum agricole, plus végétal et plus cher, pour s'initier aux cocktails. Le rhum de la Jamaïque Appleton Estate est parfait, selon Patrice Plante.

Appleton Estate V/X, 26,85 $ (177808)

Le gin

Une bouteille de London Dry Gin est en plein ce qu'il faut pour préparer des cocktails. Pour sortir des sentiers battus, le gin québécois Romeo's ajoute des notes de lavande et de concombre fort intéressantes.

Romeo's, 38,25 $ (12873984)

Le whisky

Le Canadian Club est l'une des premières bouteilles à avoir été mises sur les tablettes de la SAQ. Des décennies plus tard, ce whisky canadien est encore incontournable selon la spécialiste Marie-Ève Bourassa. «Il est doux et pas trop compliqué», dit-elle.

Canadian Club Premium, 23,75 $ (42)

Liqueur d'orange

«Pour débuter, le Triple Sec fait le travail!», dit Marie-Ève Bourassa. Cette liqueur d'orange est en effet l'une des plus abordables en vente au Québec.

Triple Sec, 23,05 $ (5215)

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Cocktails: six ingrédients incontournables

    Autres alcools

    Cocktails: six ingrédients incontournables

    Concombre du jardin, petits fruits de saison ou branche de romarin, une foule d'ingrédients peuvent donner du piquant à vos boissons. Mais avant de... »

  • Cinq cocktails faciles

    Autres alcools

    Cinq cocktails faciles

    Des cocktails simples, savoureux, qui contiennent peu d'ingrédients et qui se préparent en un tournemain, ça existe! En voici cinq à réaliser avec... »

  • Cocktails: les accessoires de base

    Autres alcools

    Cocktails: les accessoires de base

    Les outils de bar sont plus beaux que jamais! Mais rassurez-vous, il n'est pas nécessaire de tous les avoir pour fabriquer de bons cocktails maison.... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer