Alcool: la modération a bien meilleur goût

Les adultes ne devraient pas prendre plus d'une consommation alcoolique par... (Photo archives Photos.com)

Agrandir

Photo archives Photos.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
NEW YORK

Les adultes ne devraient pas prendre plus d'une consommation alcoolique par jour, prévient une nouvelle étude internationale, et ceux qui dépassent cette limite risquent de mourir plus tôt que les autres.

Cela signifie que les recommandations de plusieurs pays, dont celles du Canada, ne sont pas assez strictes.

Le Centre canadien sur les dépendances et l'usage des substances recommande dix verres par semaine pour les femmes, et au plus deux par jour, et 15 par semaine pour les hommes, avec un maximum de trois par jour.

L'analyse combine les résultats générés par 83 études menées dans 19 pays auprès de quelque 600 000 sujets qui consommaient de l'alcool. Les chercheurs ont exclu les participants qui souffraient d'un problème cardiaque au début de l'étude.

Environ la moitié des sujets ont admis consommer plus de 100 grammes d'alcool par semaine. Aux États-Unis, 100 grammes correspondent à sept cannettes de 350 millilitres de bière ou à sept verres de 150 millilitres de vin.

Les chercheurs ont constaté un risque plus élevé d'accident vasculaire cérébral (AVC), d'insuffisance cardiaque et d'autres problèmes de santé chez les plus grands buveurs, possiblement parce que l'alcool peut gonfler la pression artérielle et modifier le taux de cholestérol.

Les grands buveurs étaient moins susceptibles que les autres d'être terrassés par une crise cardiaque, mais quand on tient compte du risque plus élevé d'AVC et d'autres problèmes cardiaques, le fait de dépasser sept consommations par semaine est plus nocif que bénéfique.

Les chercheurs se sont fiés à la consommation d'alcool déclarée par chaque participant, et on peut penser que plusieurs ont sous-estimé leur consommation réelle.

Cette étude a été partiellement financée par la Fondation britannique du coeur. Elle est publiée par le prestigieux journal médical The Lancet.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer