Un premier Chinois Master Sommelier

Pour la première fois, un Chinois a décroché le diplôme le plus envié de la... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

PHOTO THINKSTOCK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Pour la première fois, un Chinois a décroché le diplôme le plus envié de la sommellerie, celui de Master Sommelier délivré à Londres depuis 1969 et qui lui permet de compter parmi les 236 membres de cette élite.

Lu Yang, responsable du vin dans la chaîne des Hôtels Shangri-La (Hong Kong) a maîtrisé avec succès un examen réputé très ardu, dont la moyenne de réussite chaque année est de seulement 4%.

Ce succès témoigne de l'influence grandissante de la Chine dans le monde du vin. En 2016, Fongyee Walker, en activité à Pékin, avait également été le premier sommelier chinois à décrocher le prestigieux diplôme de Master of Wine, délivré à Londres depuis 1955.

Né dans le Xinjiang et âgé de 36 ans, Lu Yang, après des études viticoles à l'Université Niagara, au Canada, avait été consacré «meilleur sommelier de Chine» en 2014 et il collabore au site internet chinois de la revue spécialisée britannique Decanter, DecanterChina.com.

Pour obtenir le titre de Master Sommelier, il faut obtenir d'un jury professionnel, présidé par le sommelier français Gérard Basset, au moins la note de 7,5 sur 10 dans les trois épreuves du concours: un test de service du vin, un examen oral de connaissances et une dégustation à l'aveugle de six vins.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer