Un Letton sacré meilleur sommelier d'Europe

Le Letton Raimonds Tomsons, 36 ans, a été... (PHOTO AFP)

Agrandir

Le Letton Raimonds Tomsons, 36 ans, a été sacré jeudi soir meilleur sommelier d'Europe au terme d'une compétition à Vienne.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Vienne

Un Letton de 36 ans, Raimonds Tomsons, a été sacré jeudi soir meilleur sommelier d'Europe au terme d'une compétition, à Vienne, où une trentaine de candidats ont rivalisé de connaissances sur les accords mets/vins, les grands crus et nectars confidentiels, la gestion d'une cave.

Le vainqueur, qui officie depuis plusieurs années dans un grand restaurant de Riga, Vincents, l'a emporté à l'issue d'une finale à quatre où les épreuves se sont enchaînées sans répit pendant plusieurs heures.

Après avoir dû répartir en temps limité un magnum de champagne dans 18 verres en quantité égale du premier coup, les finalistes ont dû expliquer leur choix d'un saké d'apéritif puis s'imaginer dans la peau d'un sommelier choisissant des grands crus pour fêter les six années d'une présidence.

Lors de l'épreuve de la dégustation à l'aveugle, les candidats ont dû reconnaître un vin italien avant d'identifier en trois minutes toutes les caractéristiques d'un calva. Les finalistes ont terminé à une heure avancée de la soirée devant des photos de domaines et de vignerons à nommer avec précision.

À ces jeux de palais et de nerfs, le candidat letton s'est montré «rapide et charmeur», a estimé Gérard Basset, président de la Commission du concours, interrogé par l'AFPTV.

«On a envie d'être servi par lui! J'avais l'impression que c'était un patineur, on voyait du patin à glace. C'était sans effort, c'était d'une beauté!», a-t-il ajouté saluant «les connaissances, la très belle personnalité, le charme» du vainqueur.

Pour Raimonds Tomsons, un bon sommelier «met ses connaissances théoriques et son charisme au service du client, fait en sorte qu'il se sente humble, élégant et à l'aise, tout en respectant les vins et les vignerons», a-t-il expliqué à l'AFPTV.

Il l'a emporté sur 37 candidats éliminés au fil de la semaine de compétition organisée par l'association de la Sommellerie internationale. Il était resté en lice pour la finale de jeudi avec deux candidats polonais et français ainsi qu'une candidate roumaine.

Le dernier titre de meilleur sommelier européen avait été décerné à un Suédois en 2013. Le concours de meilleur sommelier du monde se déroulera en 2019 à Anvers, en Belgique.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer