La cave de Pierre Bergé aux enchères

Magnums de Château d'Yquem et de Romanée Conti, jeroboams de Mouton Rothschild... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

Magnums de Château d'Yquem et de Romanée Conti, jeroboams de Mouton Rothschild et un champagne star, un rarissime flacon de 1907 rescapé d'une épave en mer Baltique: riche de 3000 bouteilles, la cave de Pierre Bergé sera dispersée le 10 mars à Paris, a annoncé l'Hôtel de ventes Drouot.

Témoin de l'une des passions de l'homme d'affaires et collectionneur d'art, mentor et amant de Bernard Buffet et Yves Saint Laurent, la cave de Pierre Bergé réunit les plus grands crus de bordeaux dans des millésimes très rares, mais aussi des crus bourguignons, des champagnes et des eaux de vie de renom.

Les flacons de Château d'Yquem sont estimés entre 1500 et 1800 euros (2200 et 2650 $), tandis que les magnums de Mouton Rothschild dans des millésimes de 1929 à 2001, devraient atteindre au moins 600 euros pièce (900 $). Des Margaux, Pauillac, Cheval Blanc, Château Talbot, Haut Brion et Pomerol sont aussi au catalogue.

Côté champagnes, le clou de la vente sera un flacon Heidsieck Monopole «Goût Americain» de 1907, remonté de l'épave du Schooner Joenkoeping coulé en 1916 en mer Baltique. Estimation basse: 5000 euros (7400 $), parmi des millésimes d'exception de Dom Perignon, Ruinart et Roederer de 1959 à 1985, seront également proposés.

En décembre, Pierre Bergé a vendu aux enchères sa bibliothèque garnie de chefs-d'oeuvre de la littérature dont le manuscrit de L'éducation sentimentale de Flaubert, pour près de 12 millions d'euros au total. D'ici 2017, 1600 autres ouvrages, partitions musicales et manuscrits précieux du XVe au XXe siècle, patiemment rassemblés par l'homme d'affaires seront également dispersés. Le résultat sera versé à la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent.

En novembre, la collection d'art marocain de Pierre Bergé et Yves Saint Laurent a été mise aux enchères à Marrakech pour 1,4 million d'euros frais compris, soit 3,5 fois l'estimation, une somme qui contribuera au financement du musée Saint Laurent qui doit ouvrir en 2017 à proximité de la villa Majorelle de Marrakech, propriété du couple emblématique.

En 2009, la collection d'art constituée par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé a été dispersée au Grand Palais, à Paris, par les maisons de vente Christies et Pierre Bergé et Associés, pour quelque 373 millions d'euros.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer