L'Autriche viticole

Connaissez-vous les grüner veltliner, zweigelt et autres blaufränkisch? Ce sont... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

PHOTO THINKSTOCK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Connaissez-vous les grüner veltliner, zweigelt et autres blaufränkisch? Ce sont tous des cépages-vedettes cultivés et récoltés en Autriche, ce petit pays montagneux et vallonné d'Europe centrale d'abord connu pour ses bières.

Depuis une dizaine d'années, l'Autriche vit une petite révolution viticole. En effet, même s'ils ne représentent que 1 % de la production mondiale, les crus autrichiens figurent désormais sur les cartes des plus grands restaurants, aux côtés de leurs confrères français, italiens et californiens.

«Les vins autrichiens sont issus de cépages autochtones que l'on cultive avec fierté et représentent un choix différent des vins élaborés avec les cépages internationaux qui inondent le marché», croit Justin Rouette, expert produits à la SAQ et grand fan de ces vins.

Pourtant, il y a une trentaine d'années à peine, le vin autrichien n'avait pas bonne réputation. En 1985, le pays était plongé dans un scandale sans précédent. On avait découvert que certains viticulteurs peu scrupuleux ajoutaient du diéthylène-glycol (un produit chimique utilisé dans la fabrication de l'antigel) à leurs vins afin de les rendre doux et liquoreux.

La révolution

Heureusement, cette crise a eu un effet positif. Grâce à des contrôles plus serrés et à des produits de plus grande qualité, les producteurs autrichiens ont pu recommencer à exporter leurs bouteilles... et à triompher dans les concours. En 2011, le Carnuntum, un pinot noir autrichien du vignoble Markowitsch, réussissait même l'exploit de surpasser à l'aveugle les crus réputés de la Romanée-Conti, de l'Oregon, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande.

Cette consécration a porté ses fruits. Les vins autrichiens font maintenant l'objet d'un engouement, de sorte que les sommeliers n'hésitent plus à les proposer sur les cartes des restaurants. «Les sommeliers sont des tripeux qui tentent d'élaborer une carte originale avec des produits que les gens ne sont pas portés à consommer et qui sont sous-représentés dans les succursales», explique Justin Rouette.

Qui plus est, ces vins secs sont abordables, faciles à boire et savoureux. «Dans le top 5 des plus grands blancs, c'est en Autriche que ça se passe!», conclut le spécialiste.

Raison de plus pour les découvrir!

Le village de Krems, en Basse-Autriche.... (PHOTO THINKSTOCK) - image 2.0

Agrandir

Le village de Krems, en Basse-Autriche.

PHOTO THINKSTOCK

Les cépages représentatifs de l'Autriche

Grüner veltliner

Presque exclusivement cultivé en Autriche, ce fascinant cépage représente près de 30 % des vignes. Il donne des vins blancs secs et tranchants avec une signature minérale et poivrée. «Les Américains l'appellent gru-ve. C'est abordable, à la mode et différent», commente M. Rouette.

Riesling

Très populaire en Allemagne et en Alsace, le riesling fait aussi sa niche en Autriche. Les résultats? Des vins blancs secs, minéraux, acides et très aromatiques aux notes fruitées. «Les meilleurs exemples allient finesse, race et complexité», note Justin Rouette.

Zweigelt

Croisement entre le blaufränkisch et le saint-laurent, le zweigelt, cépage par excellence du pays, donne des vins rouges faciles à boire, d'une belle acidité et aux arômes de cerise.

Blaufränkisch

On dit que ces vins rouges robustes aux arômes de framboises et avec des notes de poivre blanc s'apparentent aux cabernets-sauvignons.

Le Burgenland... (PHOTO THINKSTOCK) - image 3.0

Agrandir

Le Burgenland

PHOTO THINKSTOCK

Les principales régions

Avec quelque 6000 producteurs qui mettent leurs crus en bouteilles, le tourisme oenologique commence à se développer en Autriche. Si on visite le pays, il ne faut pas manquer trois régions particulièrement fertiles en weingut (vignobles).

La Basse-Autriche

Situés près de Vienne, dans le nord-est du pays, la Wachau, le Kremstal et le Kamptal sont des régions où poussent grüner veltliner et riesling. Les plus grands blancs sont issus de la vallée de la Wachau. La Basse-Autriche compte de nombreux heurigen, ces buvettes traditionnelles où l'on sert les vins de la maison.

Villages emblématiques: Langenlois et Krems.

Le Burgenland

Au sud-est de Vienne, près de la frontière avec la Hongrie, le Burgenland met en vedette le blaufränkisch ainsi que les vins liquoreux. On y retrouve les meilleurs vins rouges du pays.

Village emblématique: Rust.

La Styrie (Steiermark)

Près de Graz, dans le sud-est du pays, la Styrie recèle du sauvignon blanc et du chardonnay.

Villages emblématiques: Leibnitz et Spielfeld.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Fascinante Autriche

    Véronique Rivest

    Fascinante Autriche

    Si l'Autriche rime plus pour vous avec ski, Johann Strauss ou wiener schnitzel qu'avec vin, vous n'êtes pas seul. La production viticole autrichienne... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer