Bordeaux: le Vinexpo s'ouvre dimanche

Tendances et évolutions du marché des vins et... (PHOTO JEAN-PIERRE MULLER, AFP)

Agrandir

Tendances et évolutions du marché des vins et spiritueux à l'échelle internationale seront passées au crible à l'occasion de ce salon, auquel participeront 2350 exposants originaires de 42 pays et 45 000 importateurs, grossistes, acheteurs ou détaillants en provenance de 120 pays.

PHOTO JEAN-PIERRE MULLER, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
BORDEAUX

Le salon professionnel des vins et spiritueux Vinexpo, où se croisent vendeurs et acheteurs du monde entier, s'ouvre dimanche à Bordeaux, au coeur d'une des plus célèbres régions viticoles de France.

Cette 18e édition de Vinexpo, organisé en alternance entre Bordeaux (sud-ouest) et Hong Kong depuis 2006, sera inaugurée pour la première fois par le président François Hollande.

Secteur clé pour l'économie française, avec 500 000 emplois directs, les ventes de vins et spiritueux constituent la deuxième source de recettes à l'exportation (7,6 milliards d'euros en 2013), derrière l'aéronautique.

Tendances et évolutions du marché des vins et spiritueux à l'échelle internationale seront passées au crible à l'occasion de ce salon, auquel participeront 2350 exposants originaires de 42 pays et 45 000 importateurs, grossistes, acheteurs ou détaillants en provenance de 120 pays.

La France, premier producteur mondial de vin en 2014 avec 523 millions de caisses de 12 bouteilles produites, occupera 63 % de la surface des kiosques afin de promouvoir les produits de ses 17 régions de production, de la Provence à l'Alsace, en passant par le Bordelais, la Champagne ou la Bourgogne.

Italie et Espagne seront également des acteurs majeurs du salon aux côtés du Portugal, du Chili, de l'Argentine, des États-Unis, de l'Afrique du Sud, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande.

«Nous sommes dans un moment de transition avec des marchés mûrs en baisse, comme en France, avec des changements de mode de consommation et des différences générationnelles», a expliqué Guillaume Deglise, directeur-général de Vinexpo.

«Il est important pour la filière d'identifier les marchés qui vont tirer les exportations de la France, hormis la Chine qui a un taux de croissance fort et les États-Unis, premier marché mondial et invités d'honneur cette année à Bordeaux», a-t-il souligné.

Plusieurs conférences majeures sont attendues. Outre la Chine et les États-Unis, Vinexpo s'intéressera au marché africain, qui compte un grand producteur, l'Afrique du Sud, et un grand importateur, le Nigeria, et où la croissance économique de certains pays laisse présager un marché en devenir.

Pour la première fois, le magazine spécialisé anglo-américain Decanter dévoilera lors du salon les lauréats de ses prestigieux «World Wine Awards». Et le tout nouveau magazine de luxe de Hong-Kong, Le Pan, avec une édition en chinois et une autre en anglais, y sera lancé le 15 juin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer