• Accueil > 
  • Vins 
  • > Cinq cuvées faites par des Québécois 

Cinq cuvées faites par des Québécois

Vins Breton Reyes Occi 2014... (PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ)

Agrandir

Vins Breton Reyes Occi 2014

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karyne Duplessis Piché

Collaboration spéciale

La Presse

Pour lever son verre à la santé du Québec, voici cinq vins étrangers qui ont un petit goût de chez nous. Bien qu'ils proviennent de régions viticoles différentes, ils sont tous élaborés par des Québécois installés ailleurs dans le monde.

Patrice Breton

L'histoire de Patrice Breton est bien connue: né à Hull, il est tombé amoureux du vin à l'âge d'à peine 20 ans. Après avoir fait fortune dans la technologie, il a réalisé son rêve: il s'est installé en Californie, où il confectionne les vins Vice Versa et Apriori.

Ce qu'on sait moins, c'est que Patrice Breton rêvait d'abord de s'installer en France, à Bordeaux plus précisément. Si l'aventure française n'a pas fonctionné à l'époque, il travaille depuis trois ans sur un nouveau projet dans le Languedoc dont le premier produit vient d'arriver au Québec. Occi (pour la région de l'Occitanie) est inspiré du réputé Domaine de la Grange des Pères, mais avec une facture beaucoup plus modeste. Vendu sous la barre des 20 $, cet assemblage de syrah, de grenache et de mourvèdre est un savoureux mélange qui évoque les épices douces, les olives noires, les fruits et la garrigue. C'est très digeste et pas trop corsé.

Vins Breton Reyes Occi 2014, 17,75 $ (13212096)

Patrick Piuze Non dosé Méthode traditionnelle... (PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ) - image 2.0

Agrandir

Patrick Piuze Non dosé Méthode traditionnelle

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Patrick Piuze

La Bourgogne est une pépinière à vignerons québécois. Thomas Bachelder, Pascal Marchand et Monique St-Arnaud (vigneronne au Québec), pour ne nommer que ceux-là, ont appris leur art dans cette légendaire région de France. Patrick Piuze fait aussi partie du lot. Né sur la Rive-Sud de Montréal, il a créé sa maison de négoce à Chablis en 2008. Ses blancs sont d'une grande pureté et d'une finesse exemplaire.

Le Québécois s'est récemment associé à la maison champenoise Moutard Diligent pour élaborer un très beau vin effervescent (mais pas un champagne!). Les raisins ne proviennent pas de la prestigieuse région, ce qui se reflète dans le prix. Cependant, dans la bouteille, la qualité est au rendez-vous. Les bulles sont fines et soyeuses. Le vin est sec et les notes épicées perdurent en bouche. Il ne reste pas beaucoup de bouteilles sur les tablettes de la SAQ, mais un nouvel arrivage est prévu bientôt.

Patrick Piuze Non dosé Méthode traditionnelle, 25,75 $ (12999181)

Maison Roy Incline 2014... (photo tirée du site du Domaine Roy) - image 3.0

Agrandir

Maison Roy Incline 2014

photo tirée du site du Domaine Roy

Marc-André Roy

En matière de vin, le président de l'entreprise de construction Sotramont, Marc-André Roy, est né sous une bonne étoile. Dans les années 80, son père a fondé le vignoble Beaux-frères en Oregon avec Michael Etzel et le célèbre critique de vin Robert Parker. Il y a cinq ans, il s'est inspiré de ce projet pour démarrer le sien, en Oregon aussi, avec une vingtaine d'investisseurs québécois. Le groupe produit deux pinots noirs.

Le premier vin du Domaine Roy et fils vient d'arriver au Québec. Comme la majorité des vins de cet État, son prix est élevé. Dans le verre, on trouve un pinot noir avec de la mâche et de la matière. Le bois est bien intégré et le vin est rempli d'arômes de fruits. Il ne fait aucun doute que le succès du domaine ne fait que commencer.

Maison Roy Incline 2014, 93,50 $ (13296664)

Le Miccine Chianti classico 2014... (PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ) - image 4.0

Agrandir

Le Miccine Chianti classico 2014

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Paula Cook

Avec ses longs cheveux brun clair et son accent italien, on pourrait croire que Paula Cook est née en Toscane. Eh bien, non! La jeune femme est originaire de la Montérégie et elle s'occupe depuis près de 10 ans du vignoble de 13 hectares acheté par son père en Italie, où elle applique les règles de l'agriculture biologique. Ses vins sont toujours impeccables.

La vigneronne peut être fière de son Chianti classico 2014. Même si la vendange n'a pas été facile en Toscane, ce vin est délicieux. Son chianti est rempli de fruits rouges et d'épices douces. L'acidité apporte du tonus et les tannins sont soyeux. La finale est longue et épicée. Avec des champignons rôtis et une viande sur le gril, c'est le bonheur.

Le Miccine Chianti classico 2014, 22,90 $ (12257559)

Dupéré Barrera Costières-de-Nîmes 2015... (Photo fournie par la SAQ) - image 5.0

Agrandir

Dupéré Barrera Costières-de-Nîmes 2015

Photo fournie par la SAQ

Emmanuelle Dupéré

«Il fait chaud ici!», dit Laurent Barera au bout du fil. Sa conjointe Emmanuelle Dupéré ne peut pas s'en plaindre! Née à Québec, elle s'est installée avec lui à deux pas de la mer Méditerranée, en banlieue de Toulon, en France. Le couple est tombé amoureux du vin, si bien que la Québécoise d'origine, qui avait étudié en musique, est retournée sur les bancs d'école pour apprendre la vinification. Le tandem a commencé dans le négoce, en achetant des raisins, avant de lancer son propre vignoble, Le Clos de la Procure, en 2003.

Le couple Dupéré-Barera commercialise plusieurs vins au Québec. Certains sont issus des vignes du domaine. Les autres proviennent d'achat de raisins. Ce Costières-de-Nîmes ne fait pas partie des vins du domaine, mais c'est un assemblage de syrah, de grenache et de mourvèdre qui est juteux et savoureux. On a l'impression de croquer dans des fruits frais. Un vin souple et parfumé, dont la finale se prolonge sur des notes de garrigues. C'est le parfait vin d'été! 

Dupéré Barrera Costières-de-Nîmes 2015, 19,70 $ (10936021) 

L'astuce de Karyne

Si vous aimez le pinot noir, il faut absolument découvrir les vins d'Isabelle Meunier. La Québécoise originaire de Saint-Tite a voyagé partout dans le monde pour peaufiner sa maîtrise du pinot. Installée depuis plusieurs années en Oregon, elle vient de démarrer son propre projet appelé Lavinea. Ses cuvées sont offertes en importation privée par l'entremise de l'agence La Céleste levure. Le prix des vins est élevé, mais vous ne serez pas déçu!




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer