Du vin à Rougemont

Le domaine est établi le long du chemin... (PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE)

Agrandir

Le domaine est établi le long du chemin de La Petite-Caroline, sur le flanc sud du mont Rougemont.

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karyne Duplessis Piché

Collaboration spéciale

La Presse

Michel Robert possède l'une des sociétés  de transport les plus connues au Québec. Il tente maintenant de se démarquer avec ses vins. Visite du Coteau Rougemont.

Le président de Transport Robert sert ses vins avec fierté. Lorsque sa famille a acheté l'immense domaine des oblats à Rougemont, en 2006, elle a voulu se démarquer des dizaines de cidreries du secteur. Les Robert ont planté de la vigne.

Les premières bouteilles, que Michel Robert a lui-même vinifiées en 2009, ont rapidement trouvé preneur. Il n'en fallait pas plus pour que l'homme d'affaires flaire le potentiel commercial du vignoble. Il a embauché un oenologue, construit une superbe boutique et un chai immense.

Dix ans plus tard, ses investissements portent leurs fruits: ses vins n'ont jamais été aussi bons.

«On commence à mieux connaître nos cépages hybrides. Ça se ressent dans la qualité des vins», indique-t-il.

Coteau Rougemont est situé dans un endroit parfait pour la culture de la vigne. Le vignoble est orienté plein sud, l'exposition idéale pour faire mûrir les raisins. Le sol est rocailleux dans le haut du coteau. Vers le bas, l'épaisse couche de sable rappelle que l'endroit reposait autrefois au fond de la mer de Champlain.

La famille Robert a planté plusieurs variétés qui résistent bien au froid québécois, telles que le frontenac, le vidal et le marquette. Elle cultive aussi plusieurs cépages européens, dont le chardonnay, le pinot gris et le pinot noir.

Coteau Rougemont possède aujourd'hui 110 000 vignes et 45 000 pommiers. En plus du vin, le domaine élabore plusieurs cidres, dont un cidre aromatisé aux framboises qui fait fureur à la SAQ.

Le paysage semble s'étirer à l'infini.... (PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Le paysage semble s'étirer à l'infini.

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Dormir au vignoble

Le domaine est établi le long du chemin de La Petite-Caroline, sur le flanc sud du mont Rougemont. Plus bas, le paysage semble s'étirer à l'infini. D'un côté se dresse le mont Yamaska, de l'autre, le mont Saint-Grégoire. Au loin, on devine les montagnes de l'Estrie et du Vermont. Difficile de trouver un pareil coup d'oeil!

«Quand les gens viennent déguster ici, dit M. Robert en contemplant la vue, ils ne veulent plus partir.»

Ça tombe bien, Coteau Rougemont est l'un des rares vignobles québécois à offrir un hébergement. L'endroit, situé au milieu des vignes, est magnifique. 

La famille Robert a transformé l'ancienne résidence des religieuses, annexée au «manoir» de pierres où vivaient les oblats, en chambres d'hôte. À l'intérieur, on se croirait dans un petit bungalow. Il y a trois chambres, une salle de bains, un salon et une jolie terrasse. Le tout est entièrement équipé et décoré avec beaucoup de goût. Une fois le divan-lit déployé, huit personnes peuvent y dormir.

La gamme Versant du Coteau Rougemont regroupe un blanc... (PHOTOS FOURNIES PAR LA SAQ, PHOTOMONTAGE LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

La gamme Versant du Coteau Rougemont regroupe un blanc et un rouge faciles à boire et accessibles.

PHOTOS FOURNIES PAR LA SAQ, PHOTOMONTAGE LA PRESSE

À déguster

La gamme Versant du Coteau Rougemont regroupe un blanc et un rouge faciles à boire et accessibles. Les deux gagnent à être découverts. 

VERSANT BLANC

Avec ses notes de fruits tropicaux, cet assemblage de frontenac gris et blanc est parfait pour l'été. Il est croquant, rafraîchissant et sec. Sa bouche ronde est légèrement amère. Servir bien frais à l'apéritif.

Versant Blanc Coteau Rougemont 2014, 15,70 $ (11957051)

VERSANT ROUGE

Cet assemblage de frontenac noir et de marquette a été vinifié comme un beaujolais, selon la technique de macération carbonique. Cette méthode met en valeur le fruit et réduit l'acidité du vin. Résultat : un rouge festif, juteux, peu corsé et épicé, parfait pour les grillades.

Coteau Rougemont Versant Rouge, 15,70 $ (12204086)

L'hébergement

Il en coûte 160 $ par nuit pour deux personnes pour dormir au vignoble. Le coût pour chaque personne supplémentaire par nuit est de 25 $. 

Comment s'y rendre

Le Coteau Rougemont se trouve à 45 minutes de Montréal. Pour s'y rendre, il faut emprunter l'autoroute 10 Est jusqu'à la sortie 29. À partir de ce point, des panneaux bleus annoncent le vignoble, il suffit de les suivre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer