Du vin bio dans Lanaudière

La voûte pour aller à la cave à... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

La voûte pour aller à la cave à vin du vignoble Saint-Gabriel.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Karyne Duplessis Piché

Collaboration spéciale

La Presse

Il n'y a pas qu'à la Société des alcools ou dans les bars branchés que l'on trouve du bon vin bio. À Saint-Gabriel-de-Brandon, dans Lanaudière, aussi. C'est à cet endroit qu'est établi le plus grand vignoble biologique du Québec.

Les vignes de Saint-Gabriel poussent en bordure de la route 348. Les rangées fleuries se dressent devant le panorama montagneux de la réserve faunique Mastigouche.

De l'autre côté du bitume, les installations du domaine accueillent les visiteurs. Vêtus d'un chandail chaud, ceux-ci attendent la visite de la cave, qui commence tous les jours à 11h. Ils ont raison d'être curieux, car elle est l'une des plus impressionnantes du Québec.

«On a acheté un viaduc qui devait aller à la Baie-James, explique le vigneron Paul Jodoin. On a creusé et on l'a recouvert d'un mètre de terre.»

Les arches de béton abritent aujourd'hui une centaine de fûts de chêne où vieillissent les vins rouges. Le sanctuaire est grandiose et encore plus joli grâce aux parures de briques rouges sur les murs. Les visiteurs ont bien fait de se couvrir, car la température n'excède jamais 14 °C.

Pour goûter aux vins, il faut faire demi-tour et se rendre dans la grande bâtisse de bois où se trouve la salle de dégustation. Deux blancs, un rosé et trois rouges y sont servis. L'intérêt des visiteurs se porte d'emblée vers les deux cuvées élevées en fûts de chêne. Ces assemblages de marquette et de radisson satisfont les amateurs de vins corsés et de vins bios, car Paul Jodoin se fait une fierté de rappeler qu'il pratique l'agriculture biologique.

Le choix bio

Pratiquer l'agriculture biologique était primordial pour M. Jodoin et sa conjointe Johanne Lavallée lorsqu'ils ont planté leurs vignes en 2001. Fils d'agriculteur et ancien producteur de pommes, M. Jodoin avait de mauvais souvenirs de l'agriculture conventionnelle.

«Quand je cultivais la pomme, mon garage était un entrepôt à produits chimiques», dit-il.

Son domaine compte aujourd'hui 30 000 pieds de vigne, ce qui en fait le plus important vignoble biologique du Québec. Si M. Jodoin ne cache pas sa fierté, il ne cache pas non plus que les étés pluvieux et le froid compliquent ses récoltes. Sa plus importante variété de raisin, le marquette, est atteinte par un champignon qui aime l'humidité. Le vigneron s'apprête d'ailleurs à planter une nouvelle variété, le skandia, un raisin rouge encore mieux adapté à sa région.

Ce nouveau cépage s'ajoutera aux frontenac gris, st-pépin et osceola muscat, dont les fruits servent à produire un blanc sec et une vendange tardive.

Paul Jodoin a planté plusieurs variétés de vigne,... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Paul Jodoin a planté plusieurs variétés de vigne, dont du marquette et du radisson. Le vigneron s'apprête d'ailleurs à planter une nouvelle variété, le skandia, un raisin rouge encore mieux adapté à sa région.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

À faire dans la région

Tant qu'à avoir fait la route jusqu'à Saint-Gabriel-de-Brandon, pourquoi ne pas se dégourdir les jambes dans les sentiers situés derrière le vignoble? Le parcours est montagneux et sportif. Autre idée: M. Jodoin expose «sa passion de petit gars» dans deux granges sur le domaine. Il a rassemblé 120 tracteurs anciens que l'on peut admirer gratuitement.

À 10 minutes de voiture, on trouve aussi les rives sablonneuses du lac Maskinongé et le zoo de Saint-Édouard.

Bon à savoir

Pour ne pas faire augmenter la température de la cave, les propriétaires organisent deux visites par jour, à 11h et à 14h.

Comment s'y rendre

Le vignoble Saint-Gabriel se situe à 1h30 min de Montréal. Pour s'y rendre, il faut d'abord prendre l'autoroute 40 Est jusqu'à la sortie 144 de Berthierville. On tourne ensuite à gauche sur la route 158 Ouest. Après deux kilomètres, on tourne à droite sur la route 347 Nord et on roule jusqu'à la ville de Saint-Gabriel-de-Brandon. On surveille ensuite les panneaux pour la route 348 Est et on tourne à droite sur celle-ci. Le vignoble se trouve à notre droite, à 6 km du village.

À déguster

Coteau Saint-Gabriel 2013, 16$

Ce rouge est aromatique et très bien équilibré. On goûte les fruits noirs, les cerises et les fraises. On perçoit même des notes de violette. L'élevage de six mois en fûts de chêne est bien dosé et le vin est légèrement corsé. À déguster avec les grillades. 12%

Régal d'Automne 2014, 15$

Cet assemblage d'aldamiina, de st-pépin et d'osceola muscat donne un blanc sec et parfumé. On sent la lime, le citron et le cantaloup. Sur les papilles, ce n'est pas très aromatique, mais c'est rafraîchissant. 12,5%

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer