07 décembre 2013

Des lutins pour briser l'isolement

Quand il a commencé à remettre des surprises de Noël à des personnes séropositives au début des années 1990, Sylvain Duhamel revoyait rarement les récipiendaires de ses cadeaux l'année suivante. Ils étaient morts de la maladie, un sort réservé à près de 70 % des personnes atteintes, jusqu'en 1999. En une vingtaine d'années, l'homme derrière la Fondation des P'tits lutins a vu l'infection évoluer, mais il a conservé le même désir d'agrémenter le Noël des personnes isolées par la maladie.

Duree: 01:53

Auteur: Marie-Michèle Sioui et Sira Chayer

Source: La Presse

publicité