24 mai 2013

"Ils sont déshumanisés" Roméo Dallaire parle de l'horreur de la guerre

La guerre civile en Syrie a sombré dans une cruauté sans nom: torture, mutilation de cadavres, armes chimiques. Comment les combattants de part et d'autre peuvent-ils perdre ainsi tout sens d'humanité? André Pratte en parle avec celui qui a «serré la main du diable», le lieutenant-général à la retraite et sénateur Roméo Dallaire.

Duree: 07:35

Auteur: André Pratte

Source: La Presse

publicité