• Accueil > 
  • Techno > 
  • Jeux vidéo 
  • > Ubisoft veut utiliser Assassin's Creed pour faire découvrir l'Égypte antique 

Ubisoft veut utiliser Assassin's Creed pour faire découvrir l'Égypte antique

Assassin's Creed Origins... (Photo Casey Rodgers/Invision for Microsoft/AP Images)

Agrandir

Assassin's Creed Origins

Photo Casey Rodgers/Invision for Microsoft/AP Images

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

Le géant français du jeu vidéo Ubisoft va utiliser l'univers du prochain épisode de sa série Assassin's Creed, qui prend place dans l'Égypte antique, comme support pour des outils à dimension pédagogique, a-t-il annoncé mercredi.

En collaboration avec le groupe américain Google et des égyptologues, Ubisoft va notamment mettre à disposition du public un outil permettant de déchiffrer plus facilement les hiéroglyphes, en s'appuyant sur le principe de l'apprentissage automatique, qui repose sur des algorithmes pour analyser plus efficacement des données.

L'objectif pour l'entreprise française est de les rendre accessibles à tous mais il a lancé pour le moment un appel aux chercheurs et historiens afin de collecter le plus de matériel possible pour créer ce «traducteur de hiéroglyphes».

Cette initiative «a le potentiel pour faire gagner du temps aux égyptologues mais elle peut aussi permettre de faire découvrir la magie des hiéroglyphes à un nouveau public», a expliqué dans un communiqué Perrine Poiron, doctorante en égyptologie qui collabore au projet, censé aboutir en 2018.

Dans le même temps, Ubisoft va utiliser son jeu vidéo pour faire visiter l'Égypte antique, recréée pour les besoins d'«Assassin's Creed: Origins», le prochain volet de sa série qui sortira fin octobre.

Sous la forme d'un module séparé, téléchargeable gratuitement début 2018 pour les possesseurs du jeu, il sera possible de déambuler dans le monde virtuel pour s'instruire sur la momification ou les pyramides, le tout ayant été supervisé par des historiens.

«Nous avons collecté beaucoup d'informations et il nous est apparu évident très vite qu'il serait intéressant de les exploiter sous une autre forme, plus pédagogique», a fait valoir auprès de l'AFP Jean Guesdon, directeur créatif du jeu, précisant que «quelques dizaines de visites guidées» étaient prévues.

Cette extension sera expurgée de toute violence et il sera même possible de se laisser guider sans toucher à la manette, afin de séduire les non-joueurs.




publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer