Jeux vidéo: la survie de retour au premier plan

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mehdi CHERIFIA
Agence France-Presse
PARIS

Le monde du jeu vidéo propose des expériences variées cet automne, avant l'arrivée des superproductions prévues pour la période de Noël.

The Evil Within

Créateur de la série Resident Evil, plusieurs fois adaptée au cinéma, le développeur japonais Shinji Mikami fait son retour avec un titre inédit, qui demande au joueur de se battre pour sa survie.

Aux commandes de l'inspecteur de police Sebastian Castellanos, il s'agit de comprendre quel mystère se cache derrière des crimes commis à Crimson City par un étrange ennemi doté de pouvoirs surnaturels.

Pendant son périple, le héros se retrouve confronté à des ennemis à l'aspect effrayant et peut au choix les contourner ou les éliminer. L'ambiance pesante ainsi que les paysages traversés (une forêt en pleine nuit, un manoir désert...) contribuent à mettre le joueur sous pression en permanence.

L'histoire, alambiquée au départ, gagne progressivement en intérêt, jusqu'à son dénouement au bout d'une vingtaine d'heures de jeu.

Si la réalisation est convaincante, grâce à une direction artistique soignée, les dialogues sont en retrait et donnent parfois l'impression de regarder une série Z.

La prise en main, très rapide, permet d'appréhender sans difficulté les diverses situations, qu'il s'agisse de combats au fusil à pompe, de séquences d'infiltration ou de résolution d'énigmes.

NBA 2K15

Référence des simulations de basket-ball, la saga NBA 2K a largement surpassé ses concurrents depuis plusieurs années, mais les développeurs continuent tout de même à parfaire leur recette.

Dans cette nouvelle version, la première surprise est d'ordre visuel. L'an passé, les matches étaient déjà très réalistes et les joueurs parfaitement modélisés, mais le studio Visual Concepts a réussi à placer la barre encore plus haut. L'amélioration se fait sentir notamment au niveau des animations, plus fluides et naturelles.

Le coeur du jeu consiste à créer un avatar et à le faire progresser en NBA, depuis ses premiers pas jusqu'au titre de champion, le tout étant agrémenté de petites scènes durant lesquelles le joueur doit dialoguer avec son entourage.

À noter également la présence de clubs européens disputant l'Euroligue, notamment Nanterre et Strasbourg.

La Terre du Milieu : l'Ombre du Mordor

Derrière ce titre à rallonge se cache un jeu prenant place dans l'univers imaginé par J.R.R. Tolkien, chronologiquement situé entre les aventures de Bilbo le Hobbit et du Seigneur des anneaux.

Talion est un rôdeur chargé de protéger les terres sur lesquelles il vit. Tué par l'un des sbires du méchant Sauron, il ressuscite avec pour mission de venger sa mort ainsi que celle de ses proches.

Manette en main, les sources d'inspiration des développeurs sont évidentes: la progression dans le monde ouvert rappelle la série Assassin's Creed, d'Ubisoft, tandis que les combats évoquent les «Batman Arkham», du studio Rocksteady.

Talion, qui gagne petit à petit des capacités magiques, peut passer à sa guise du monde des vivants au royaume des morts pour se débarrasser de l'armée de Sauron.

Au sein de celle-ci, les capitaines constituent les ennemis les plus coriaces et, en cas de défaite face à eux, le joueur retrouve son vainqueur plus tard dans l'aventure, encore plus puissant.

C'est à ce niveau que cette production se démarque de la concurrence puisqu'il est nécessaire de se renseigner sur ces opposants au préalable afin de découvrir leurs points faibles pour les éliminer.




la boite:4391933:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer