Le créateur de Angry Birds supprime un poste sur six

Rovio avait connu un succès fulgurant avec Angry Birds,... (Photo Rovio)

Agrandir

Rovio avait connu un succès fulgurant avec Angry Birds, jeu pour téléphones intelligents et tablettes lancé en 2009 qui consiste à projeter des oiseaux avec un lance-pierres contre des cochons qui leur ont volé des oeufs.

Photo Rovio

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
HELSINKI

La société finlandaise Rovio, créatrice du jeu vidéo Angry Birds, a annoncé jeudi qu'elle allait supprimer jusqu'à 130 postes, soit un sur six, soulignant que ses ventes sont à la peine.

«Nous avons bâti notre équipe sur des hypothèses de croissance plus rapides que ce qui a été le cas», a constaté dans un communiqué le PDG de Rovio Mikael Hed.

Il a ajouté que la société allait se concentrer sur les produits ayant le potentiel de croissance le plus élevé (jeux, médias et produits dérivés), sans préciser quelles activités allaient être délaissées.

«Malheureusement, nous devons également réfléchir à de probables réductions du personnel, un maximum de 130 personnes en Finlande (à peu près 16% des effectifs)», a-t-il indiqué dans le communiqué.

Rovio avait connu un succès fulgurant avec Angry Birds, jeu pour téléphones intelligents et tablettes lancé en 2009 qui consiste à projeter des oiseaux avec un lance-pierres contre des cochons qui leur ont volé des oeufs. Fort de ce succès, le finlandais avait annoncé l'objectif de devenir l'une des grandes entreprises mondiales de divertissement.

Rovio a ouvert des parcs d'attractions dans plusieurs pays et s'est aussi lancé dans l'édition de livres pour enfants, publiés déjà dans des dizaines de langues.

«Rovio est de plus en plus tiré par les produits dérivés, parce que les ventes de jeux sont probablement en train de baisser», a estimé auprès de l'AFP Tero Kuittinen, un analyste de Frank N. Magid Associates.

«Leurs nouveaux jeux (...) Etik et Angry Birds Stella ont fait un flop», a-t-il constaté.

Les licenciements annoncés vont mettre fin à l'envolée des effectifs d'un groupe monté à 800 salariés depuis 2013, contre 500 en 2012.

L'année 2013 a été peu productive, avec un bénéfice net divisé par deux, à 26,9 millions d'euros.

Rovio compte beaucoup sur un film 3D qui devrait sortir en 2016.

Selon M. Kuittinen, «la grande question maintenant est de savoir si le recul des ventes des jeux va entraîner une baisse dans l'intérêt porté dans les personnages Angry Bird».

«Rovio insiste sur la séparation entre les téléchargements des jeux et les ventes de produits dérivés, mais ceux qui décident ce qu'on met sur les rayons s'intéressent aux chiffres de téléchargement», a-t-il estimé.




Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer