Le retour de Mario Kart pour relancer la Wii U

En plus des traditionnelles coupes à remporter, le... (Photo AP)

Agrandir

En plus des traditionnelles coupes à remporter, le jeu propose des parties en ligne très réussies, sans ralentissement.

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mehdi CHERIFIA
Agence France-Presse

Le constructeur japonais Nintendo abat sa carte maîtresse pour relancer sa console Wii U, dont les ventes sont en berne, en lançant un nouvel épisode de «Mario Kart», l'une de ses séries les plus populaires.

Plus violente, la saga Wolfenstein signe aussi son retour, avec un volet inédit tournant une fois encore autour d'une chasse aux nazis après la Seconde Guerre mondiale.

Mario Kart 8

Avec sa Wii U, Nintendo n'a pas réussi à recréer l'engouement suscité par sa précédente console, la Wii. Face à ses rivaux Microsoft et Sony, le groupe japonais compte s'appuyer sur quelques-unes de ses séries majeures pour rebondir.

Avant les nouveaux épisodes de Zelda et de Smash Bros, c'est à Mario Kart 8 que revient la tâche de faire décoller les ventes de la machine.

«Pour la console Wii U, c'est un jeu qui a beaucoup de potentiel et qui peut donner envie d'acheter la console», a expliqué à l'AFP Anne-Marie Baufine-Ducrocq, directrice marketing de Nintendo France.

La version du jeu pour la console Wii s'étant écoulée à quelque 35 millions d'exemplaires dans le monde, les développeurs ont conservé la même formule, en la peaufinant toutefois suffisamment pour capter durablement l'attention des joueurs.

Au volant d'un kart ou d'une moto, il s'agit toujours de terminer la course devant ses adversaires, en utilisant les divers objets présents sur la piste pour gagner en vitesse ou ralentir le reste du peloton. Mais de nouveaux bonus et l'apparition de passages où le véhicule est en suspension donnent un nouvel élan à l'ensemble.

Les premiers chiffres, avec plus d'un million d'exemplaires écoulés au démarrage, semblent prouver que la recette fonctionne toujours.

En plus des traditionnelles coupes à remporter, le jeu propose des parties en ligne très réussies, sans ralentissement. Visuellement, cette production est très propre, les graphismes en haute définition faisant ressortir la patte graphique colorée de la série.

Wolfenstein: The New Order

Après un retour aux sources raté en 2009, Wolfenstein, la série qui a donné ses lettres de noblesse au jeu de tir en vue subjective, hérite d'un opus inédit dans lequel le joueur est invité à affronter le régime nazi.

Dans cette uchronie, la Seconde Guerre mondiale a été remportée par les puissances de l'Axe et le IIIe Reich domine le monde. C'est dans ce contexte que le soldat William Blazkowicz se réveille dans les années 1960 après un coma de près de 15 années et que le joueur doit l'aider à renverser la domination nazie.

Ce changement du cours de l'Histoire a toutefois peu de répercussions dans le jeu. Dans des décors faisant la part belle à des structures bétonnées, il faut éliminer un maximum d'ennemis, à l'intelligence artificielle limitée, le plus souvent brutalement, mais aussi parfois en agissant discrètement.

Si le jeu fleure parfois bon la série Z, avec des situations invraisemblables, la progression se révèle tout de même plaisante grâce au rythme soutenu de l'action et une prise en main facile.




la boite:4391933:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer