LEGO The Hobbit: dans un trou vivait un LEGO

Derrière toute grande licence cinématographique se tient un jeu vidéo LEGO. La... (Photo fournie par LEGO)

Agrandir

Photo fournie par LEGO

Kevin Massé
La Presse

Derrière toute grande licence cinématographique se tient un jeu vidéo LEGO. La suite de la superproduction The Hobbit ne fait pas exception. Ce dernier interprète à la sauce briquettes le récit d'Un voyage inattendu et de La désolation de Smaug. Mais la grande question reste toujours : doit-on y jouer ?

Oui et non : Une adaptation juste... trop juste

Lego The Hobbit reflète le même esprit d'aventure que nous avons connu dans LEGO : Le seigneur des anneaux. Seulement dans son adaptation, le jeu nous fait vivre tous les grands évènements qui ont animé les deux premiers volets de la série The Hobbit. On ne retrouve cependant pas autant l'humour auquel nous a habitués la franchise. Quelques légères blagues sont parsemées ici et là, mais le titre se contente en majeure partie de suivre à la lettre les scènes des films. Au final, nous restons tout de même sur notre faim, puisqu'il faudra attendre la sortie au cinéma du dernier volet de la trilogie pour pouvoir aussi la connaître dans le jeu en téléchargement. 

Oui : Une recette étoffée qui fonctionne toujours

Comme à l'habitude, les scènes clés des films doivent être réalisées en utilisant les différentes habiletés des personnages qui sont à notre disposition, en élucidant des énigmes, en activant des mécanismes et en détruisant tout objet en LEGO afin de construire des objets et des structures utiles. Maintenant, détruire les constructions de LEGO donne, entre autres, du bois, des pierres, des joyaux ou de la nourriture. Ces matériaux nous permettent, à leur tour, de construire des structures pour progresser. La jouabilité renferme également des surprises telles que de nouveaux minijeux et met l'accent sur le travail d'équipe entre les membres de la confrérie.

Oui et non : Une longue durée de vie au prix de la redondance

La franchise LEGO est devenue experte pour assouvir la soif de collecte d'éléments dans ses jeux. LEGO : The Hobbit en est l'évolution logique. Pas moins de 80 personnages peuvent être collectionnés et les niveaux mériteront d'être revisités afin d'y rechercher tous les objets cachés. Les terres du Milieu se présentent maintenant sous la forme d'un monde ouvert. Ce dernier renferme plusieurs petits donjons et quêtes secondaires. Malheureusement, ces dernières s'avèrent redondantes et impliquent, en majeure partie, de réaliser le même genre d'objectif.

Doit-on y jouer ? Oui

LEGO : The Hobbit ne prend pas de risque. La licence LEGO est respectée et peaufinée jusqu'à la moelle et cela donne un très bon jeu. Parcourir les terres du Milieu, dans un monde ouvert de surcroît, est un plaisir renouvelé. Sans oublier que les voix ainsi que la musique originale sont d'origine. On sent cependant que la sauce s'étire. Il serait peut-être temps pour la franchise d'explorer de nouvelles avenues avant de subir la lassitude des joueurs.

*** 1/2

Éditeur : Warner Interactive

Développeur : TT Games 

Cote : E (pour tous) 

Console : Toutes

Testé sur PS4




la boite:4391933:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer