Piratage: les États-Unis sanctionnent cinq sociétés russes

Les sanctions décidées par le Trésor gèlent les... (Photo Daniel Acker, archives Bloomberg)

Agrandir

Les sanctions décidées par le Trésor gèlent les actifs que ces entités et individus peuvent avoir sur le sol américain et interdit à tout ressortissant américain d'avoir des échanges avec eux.

Photo Daniel Acker, archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Les États-Unis ont imposé des sanctions financières lundi à cinq sociétés russes et trois individus, accusés d'avoir soutenu des activités de piratage de la part de la Russie, selon un communiqué du Trésor américain.

Le Trésor a ainsi sanctionné Digital Security et deux filiales pour avoir fourni de l'aide technique et matérielle aux services de renseignements russes FSB, qui sont déjà sur la liste des sanctions.

L'institut de recherche scientifique Kwant figure aussi sur la liste noire en tant qu'établissement public supervisé par le FSB.

En outre, la société Divetechnoservices et trois de ses responsables ont été sanctionnés pour avoir fourni des capacités sous-marines aux agences gouvernementales russes permettant de surveiller et de pirater les communications qui passent par les câbles sous-marins.

«Les États-Unis sont engagés dans un effort continu pour contrecarrer les actes malveillants menés sur ordre de la Russie [...] pour accroître ses capacités d'attaque cybernétique», a déclaré le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin dans un communiqué.

«Les entités désignées aujourd'hui ont directement contribué à l'amélioration des capacités russes dans le domaine cybernétique et celui des câbles sous-marins à travers leur collaboration avec le FSB et ont donc mis en danger la sécurité des États-Unis et de nos alliés», a-t-il ajouté.

Le Trésor cite l'attaque cybernétique mondiale du logiciel malveillant NotPetya qui a paralysé des milliers d'ordinateurs dans le monde en juin 2017.

Les sanctions décidées par le Trésor gèlent les actifs que ces entités et individus peuvent avoir sur le sol américain et interdit à tout ressortissant américain d'avoir des échanges avec eux.




la boite:4391933:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer