Piratage de Yahoo!: un Canadien arrêté en Ontario

Karim Baratov... (PHOTO LA PRESSE CANADIENNE/INSTAGRAM)

Agrandir

Karim Baratov

PHOTO LA PRESSE CANADIENNE/INSTAGRAM

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Colin Perkel
La Presse Canadienne
Toronto

Un Canadien d'origine kazakhe a été arrêté en Ontario à la demande des autorités américaines, qui le soupçonnent d'avoir orchestré un piratage massif de courriels contre le géant du web Yahoo avec trois autres suspects de nationalité russe, a annoncé mercredi la police de Toronto.

Karim Baratov, âgé de 22 ans, a été appréhendé mardi à Ancaster, en Ontario, selon Mark Pugash, porte-parole de la police.

M. Pugash a expliqué que la police torontoise avait été chargée de localiser et d'arrêter l'homme, ce qui a été fait sans incident.

Dans un communiqué, le département de la Justice des États-Unis a annoncé qu'un grand jury de la Californie avait déposé des accusations contre M. Baratov et trois autres personnes, dont deux seraient issues du FSB, les services secrets de la Russie. Les individus sont notamment accusés de piratage informatique et d'espionnage économique.

Les quatre hommes auraient mené une attaque informatique contre les systèmes de Yahoo et auraient dérobé les informations des comptes de quelque 500 millions d'abonnés.

Selon le département américain, les accusés auraient ensuite utilisé ces informations pour obtenir l'accès au contenu de comptes Yahoo, Google et d'autres fournisseurs de messagerie. Ils se seraient notamment attaqués à des comptes de journalistes russes, de responsables américains et russes et d'employés du secteur privé dans le domaine des finances et du transport.

«L'un des prévenus a aussi profité de son accès au réseau de Yahoo pour son bénéfice financier personnel, en cherchant des communications avec des numéros de cartes de crédit et de cartes-cadeaux», a expliqué le département.

Ces accusations découlent d'une attaque informatique lancée contre Yahoo à partir de 2014. Si ce n'est pas la première fois que le département de la Justice s'en prend à des pirates russes, ce serait la première fois que des accusations criminelles sont déposées contre des agents russes.

Même si l'attaque a été perpétrée en 2014, ce n'est qu'en septembre 2016 que Yahoo a commencé à informer au moins 500 millions d'abonnés que leurs courriels, dates de naissance, réponses aux questions de sécurité et autres données personnelles avaient possiblement été volés.

Trois mois plus tard, Yahoo a révélé qu'une autre attaque, celle-là perpétrée en 2013, avait touché un milliard de comptes, dont certains qui ont de nouveau été visés en 2014.

La police de Toronto a été appelée à contribution, car son escouade des fugitifs a une bonne réputation, a expliqué le porte-parole Mark Pugash. Il n'a pas fourni plus de détails sur le Canadien arrêté, qui est maintenant sous la responsabilité de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Un porte-parole de la GRC, Harold Pfleiderer, a dit que le corps policier fédéral avait aidé le Bureau fédéral d'enquête (FBI) américain dans son enquête.

Hormis le Canadien, les trois autres suspects sont de nationalité russe. Parmi eux figure Alexsey Alexseyevich Belan, qui avait déjà été inculpé en 2012 et 2013 et qui avait été inscrit parmi les cyberpirates les plus recherchés par le FBI en novembre 2013. Il s'était toutefois échappé en Russie avant qu'il puisse être extradé de l'Europe.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer