Google s'intéresse à la messagerie sécurisée Symphony

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

Google prévoit d'investir dans la société de messagerie Symphony, utilisée principalement par les grands groupes financiers, lors d'un tour de table qui valoriserait la start-up à environ 650 millions de dollars, selon des informations du Wall Street Journal.

Symphony est une plateforme de communication qui permet aux entreprises de communiquer de manière sécurisée.

Lancée le 15 septembre dernier au niveau mondial, elle apparaît comme une alternative aux terminaux de Bloomberg, qui ont longtemps été indissociables des salles de marché du monde entier, mais sont désormais considérés comme trop coûteux.

Le tour de table actuellement en cours auquel doit participer la firme de Mountain View doit normalement s'achever cette semaine, indique le quotidien économique américain.

Une éventuelle arrivée de Google au capital de Symphony apporterait une expertise technologique par rapport à la liste des investisseurs qui soutiennent déjà la société comme Goldman Sachs, Morgan Stanley ou le fonds d'investissement BlackRock.

La start-up a fait de sa technologie de chiffrement un argument de vente, mais celle-ci a attiré l'attention du régulateur des services financiers de New York, préoccupé par la tenue de dossiers.

Le Department of Financial Services (DFS) a conclu un accord le mois dernier avec quatre organismes bancaires dont Deutsche Bank et Crédit Suisse, qui contraint Symphony à conserver des copies de toutes les communications électroniques envoyées ou reçus de ces banques pendant sept ans.




Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer