• Accueil > 
  • Techno > 
  • Internet 
  • > Concurrence: ouverture d'une procédure visant Google en Russie 

Concurrence: ouverture d'une procédure visant Google en Russie

Le gendarme russe de la concurrence a annoncé vendredi l'ouverture d'une... (Photo Francois Lenoir, Archives Reuters)

Agrandir

Photo Francois Lenoir, Archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MOSCOU

Le gendarme russe de la concurrence a annoncé vendredi l'ouverture d'une enquête visant le groupe internet américain Google, qui selon son rival Yandex abuse de la position dominante de son système Android pour téléphone intelligent.

La société russe avait saisi mercredi le Service fédéral antimonopole (FAS), reprochant à son concurrent américain d'imposer aux constructeurs de téléphones fonctionnant sous Android d'installer toute une série de ses services ainsi que de faire de Google le moteur de recherches par défaut.

Il affirme aussi que le groupe californien interdit aux fabricants de téléphones d'installer avant la vente les applications Yandex: cartographie, courrier électronique, navigateur sur internet, traducteur, service de taxis, horaires des transports en commun ou musique en ligne...

Android équipe 86 % des téléphones vendus en Russie (84 % dans le monde), selon le groupe russe.

L'enquête contre Google a été ouverte vendredi, a précisé le directeur du FAS, Igor Artemev, cité par les agences russes lors d'une intervention devant les députés.

Une plainte du même type avait été déposée en 2013 par 17 entreprises devant la Commission européenne.

«Les fabricants sont libres d'installer les applications de leur choix et les consommateurs ont le contrôle total sur les applications de leurs appareils», a réagi une porte-parole du groupe américain dans un courriel à l'AFP.

Yandex domine largement le marché russe du moteur de recherches avec une part de marché autour de 60 %, mais en déclin, notamment selon les experts en raison de l'utilisation croissante des téléphones mobiles où il est devancé.

«Si le FAS donnait raison à Yandex, le groupe serait alors en mesure de préinstaller ses applications sur les appareils mobiles et donc de doper sa part de marché sur ce secteur», a estimé Marina Karapetian, analyste de la banque russe Alfa dans une note.




la boite:4391933:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer