Une banque française transférera de l'argent via Twitter

Le transfert d'argent via Twitter nécessite dans un... (PHOTO LEON NEAL, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Le transfert d'argent via Twitter nécessite dans un premier temps l'envoi d'un tweet, qui renverra ensuite sur une application.

PHOTO LEON NEAL, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

Transférer de l'argent via Twitter, c'est désormais possible en France, où l'un des principaux groupes bancaires du pays a lancé mardi un service présenté comme une première au monde utilisant le réseau comme porte d'entrée vers son porte-monnaie électronique.

«Nous nous sommes dit que, dans l'écosystème des réseaux sociaux, allaient se développer de nouvelles fonctionnalités. Nous avons donc réfléchi à initier un paiement par le canal Twitter», a expliqué lors d'une conférence de presse Nicolas Chatillon, directeur général de S-Money, mis sur pied par le groupe BPCE.

Le nouveau service n'en est qu'à ses balbutiements. Dans l'immédiat, il permet d'envoyer des sommes limitées de particulier à particulier, ou d'effectuer des dons à une association caritative française, Action contre la Faim.

Le transfert d'argent via Twitter se réalise en deux étapes: d'abord, il faut envoyer un tweet, sous la forme par exemple «@SMoneyfr envoyer 100EUR @destinataire».

L'utilisateur est ensuite renvoyé sur l'application S-Money, disponible indifféremment sur les systèmes iOS d'Apple et Android de Google, où il concrétise effectivement son paiement après avoir reliés les comptes Twitter et S-money.

Le système ne fonctionne qu'en France et nécessite de posséder un numéro de téléphone mobile français. Pas besoin en revanche pour l'utiliser de détenir un compte dans l'un des deux réseaux bancaires de BPCE, Caisse d'Épargne et Banque Populaire.

Le montant des virements est plafonné à 250 euros entre particuliers et 500 euros pour un transfert à une association ou, lorsqu'il sera élargi, une entreprise.

Si BPCE est pionnier sur Twitter, il n'est toutefois pas le premier établissement bancaire au monde à permettre des transferts d'argent via un réseau social. Le japonais Rakuten Bank l'a devancé cet été sur Facebook avec une initiative similaire.




publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer