• Accueil > 
  • Techno > 
  • Actualités 
  • > Le système de géolocalisation européen Galileo victime de pannes mineures 

Le système de géolocalisation européen Galileo victime de pannes mineures

Le problème n'affecterait toutefois en rien la fiabilité... (Illustration d'archives de l'Agence spatiale européenne)

Agrandir

Le problème n'affecterait toutefois en rien la fiabilité du système, selon l'agence spatiale, puisque chaque satellite est équipé de quatre horloges atomiques.

Illustration d'archives de l'Agence spatiale européenne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(PARIS) L'Agence spatiale européenne a ouvert jeudi une enquête pour élucider les pannes mineures qui touchent le système de géolocalisation Galileo.

L'agence a expliqué par voie de communiqué qu'un total de neuf horloges atomiques placées à bord de cinq des 18 satellites en orbite sont en panne.

Le problème n'affecterait toutefois en rien la fiabilité du système, selon l'agence spatiale, puisque chaque satellite est équipé de quatre horloges atomiques.

L'agence spatiale européenne espère disposer de 24 satellites en orbite d'ici deux ans. Les quatre prochains devraient être lancés d'ici la fin de l'année.

L'agence assure que Galileo est parfaitement compatible avec le système GPS, ce qui permettra aux utilisateurs d'obtenir des données plus précises que jamais sur leurs téléphones intelligents ou par le biais des systèmes de navigation de leur voiture.

En plus de son service commercial, Galileo offre un signal réservé aux policiers et aux secouristes. Le signal public gratuit offrira une précision d'environ un mètre, contre cinq mètres et plus pour le GPS.

Galileo appartient à la Commission européenne, la branche exécutive de l'Union européenne.




publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer