LANDR peut compter sur SoundCloud et 175 millions d'abonnés

Pasacal Pilon est président de l'entreprise montréalaise LANDR,... (Photo Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

Pasacal Pilon est président de l'entreprise montréalaise LANDR, qui a conçu un logiciel qui permet aux créateurs musicaux d'automatiser le rendu final de leur création plutôt que de faire appel à un ingénieur de son.

Photo Marco Campanozzi, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La jeune entreprise montréalaise LANDR pourra maintenant compter sur SoundCloud et ses 175 millions d'auditeurs mensuels pour faire connaître son logiciel de postproduction sonore automatisée.

LANDR, qui compte notamment Warner Music, le rappeur Nas et Guy Laliberté parmi ses investisseurs, a conçu un logiciel qui permet aux créateurs musicaux d'automatiser le rendu final de leur création plutôt que de faire appel à un ingénieur de son, un processus coûteux normalement réservé aux professionnels.

Grâce à ce nouveau partenariat, les musiciens amateurs qui diffusent leurs oeuvres sur SoundCloud pourront d'abord les faire traiter par le logiciel de LANDR, ce qui devrait significativement améliorer leur qualité.

L'opération est gratuite, mais ne génère qu'une version à 128 kb par seconde, soit de résolution relativement faible.

« C'est la résolution qui est employée par SoundCloud. C'est une plateforme qui sert à s'exposer. Dès que l'on va vers une autre plateforme, on a besoin d'une résolution plus élevée. » - Pascal Pilon, président de LANDR

LANDR espère donc ainsi convaincre les musiciens de lui faire confiance à nouveau, cette fois en payant, pour obtenir des fichiers de meilleure qualité.

« C'est l'introduction parfaite aux bienfaits du "mastering" », clame M. Pilon.

UTILISATION CROISSANTE

LANDR compte déjà environ 500 000 utilisateurs, dont 10 % sont payants. Leur nombre croît d'environ 8 % à 10 % par mois, selon M. Pilon. Et ce ne sont pas que des amateurs.

« Au cours des trois derniers mois, il y a un album qui a atteint le numéro 1 du Billboard dans la catégorie hip-hop et qui était entièrement masterisé avec LANDR. » - Pascal Pilon, qui refuse cependant de dire de quel album il s'agit

« On en est encore à l'étape où les gens ne veulent pas admettre que l'intelligence artificielle peut faire le travail », explique-t-il.

L'arrivée de Warner Music dans son capital, l'été dernier, a ouvert les portes de nombreuses étiquettes de disques de cette entreprise, dont la réputée Atlantic Records, qui compte sur des noms comme Bruno Mars, Coldplay, David Guetta, Ed Sheeran, Flo Rida, Simple Plan ou Skrillex.

L'entreprise compte actuellement environ 70 employés.

12 MILLIONS ADDITIONNELS POUR TANDEMLAUNCH

Autrefois connu sous le nom de MixGenius, LANDR est un produit de l'incubateur montréalais TandemLaunch.

Celui-ci a justement annoncé, hier, la clôture de son troisième fonds, TandemLaunch Ventures II, doté d'une capitalisation boursière de 12 millions de dollars.

La Banque de développement du Canada (BDC) et Lune Rouge Innovation, le fonds d'investissement mis sur pied par Guy Laliberté, figurent parmi les investisseurs.

Outre LANDR, TandemLaunch est aussi à l'origine de Sportlogiq, une entreprise qui a beaucoup fait parler d'elle dans l'univers du hockey professionnel au cours de la dernière année.




publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer