• Accueil > 
  • Techno 
  • > Israël voit Moscou espionner Washington en temps réel 

Israël voit Moscou espionner Washington en temps réel

Les Israéliens ont décidé de prévenir leurs collègues... (La Presse Bloomberg)

Agrandir

Les Israéliens ont décidé de prévenir leurs collègues américains de l'intrusion ce qui a mené à la décision le mois dernier de faire désinstaller tous les programmes Kaspersky de tous les ordinateurs gouvernementaux américains.

La Presse Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Des espions israéliens ont pu observer en temps réel les services russes pirater des ordinateurs dans le monde entier à la recherche de noms de code de programmes du renseignement américains, a révélé mercredi le New York Times.

Les services israéliens ont pu voir il y a plus de deux ans comment les Russes se sont introduits dans des systèmes informatiques grâce au très populaire programme antivirus de la société russe Kaspersky Lab, qui est utilisé par quelque 400 millions de personnes dans le monde, y compris jusqu'à récemment par des agences fédérales américaines, a affirmé le quotidien de référence américain, citant des responsables.

Les Israéliens ont décidé de prévenir leurs collègues américains de l'intrusion ce qui a mené à la décision le mois dernier de faire désinstaller tous les programmes Kaspersky de tous les ordinateurs gouvernementaux américains.

C'est en utilisant cet antivirus comme un cheval de Troie que les services russes ont pu mettre la main sur des documents de la NSA --l'agence de surveillance électronique américaine-- déjà victime du vol de nombreux documents par Edward Snowden en 2013.

Dans ce cas précis, les Russes ont volé des documents classifiés qu'un employé de la NSA avait déposés sur son ordinateur personnel. Une affaire révélée le 6 octobre le Wall Street Journal.

La société Kaspersky Lab avait alors souligné qu'il n'y avait aucune preuve d'une éventuelle collusion avec les services de renseignement russes. «Pour tous nos experts, abuser de la confiance de nos utilisateurs pour faciliter l'espionnage d'un gouvernement serait contraire à notre éthique», avait assuré le fondateur Eugene Kaspersky sur son blogue.




publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer