• Accueil > 
  • Techno 
  • > Apple: haut-parleur intelligent, paiements entre amis et super Mac 

Apple: haut-parleur intelligent, paiements entre amis et super Mac

Tim Cook, le président et chef de la... (Photo Marcio Jose Sanchez, Associated Press)

Agrandir

Tim Cook, le président et chef de la direction d'Apple, a présenté hier le HomePod, qui confirme son entrée dans la guerre des haut-parleurs intelligents.

Photo Marcio Jose Sanchez, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour sa rencontre annuelle avec les développeurs, le WWDC, Apple a annoncé hier son entrée dans la guerre des haut-parleurs intelligents... tout en faisant la paix avec Amazon, qui créera une application pour Apple TV. Tour d'horizon des nouveautés, dont la plupart seront lancées à l'automne.

WATCHOS 4

La montre connectée d'Apple héritera d'un nouveau système d'exploitation qui, sans tout chambouler, proposera quelques nouveautés intéressantes. La montre utilisera par exemple l'intelligence artificielle pour adapter le contenu affiché tout au long de la journée, mettant en valeur les éléments - rendez-vous, nouvelles, rappels - qui lui semblent les plus pertinents. On pourra également utiliser la montre comme lampe de poche ou comme lumière clignotante, un ajout pour la sécurité des cyclistes et des coureurs.

HOMEPOD

C'était une question de temps avant qu'Apple n'imite Amazon et Google et propose son propre haut-parleur intelligent. Le HomePod, comme l'Echo et le Google Home, est un assistant basé sur Siri et utilisant les commandes vocales pour une foule de fonctions, du rappel des rendez-vous aux derniers résultats sportifs en passant par l'envoi de messages. Mais Apple vise plus haut et veut également concurrencer Sonos, en promettant une qualité sonore hors pair et une intégration totale à Apple Music. Il sera offert en décembre aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en Australie, ailleurs dans le monde en 2018.

iOS 11

Le prochain système d'exploitation d'Apple, iOS 11, offrira une dizaine de nouvelles fonctionnalités notables. Les messages seront totalement synchronisés entre iOS et MacOS : un message effacé sur la tablette sera également purgé de l'ordinateur. On introduira une nouvelle possibilité d'Apple Pay, celle de transférer de l'argent entre particuliers par simple échange d'iMessages. Siri, l'assistant vocal sur lequel mise énormément l'entreprise depuis trois ans, sera encore plus futé et pourra par exemple traduire entre plusieurs langues, notamment l'anglais, l'espagnol, le français et l'allemand. Et un nouveau mode « Ne pas déranger » pour les conducteurs sera introduit : il répondra automatiquement que l'utilisateur est au volant et les notifications seront silencieuses.

APPLE TV

Amazon, qui a toujours été réticent à offrir ses milliers de films et séries aux plateformes concurrentes d'Apple et de Google, s'est finalement laissé convaincre : Amazon Prime Video aura une application pour Apple TV. Concrètement, cela signifie que les utilisateurs de produits Apple n'auront plus à utiliser la fonction Airplay pour regarder les films et séries d'Amazon. Signe de détente entre les deux géants, Amazon recommencera à vendre sur sa plateforme de commerce électronique l'Apple TV.

MAC GONFLÉ AUX STÉROÏDES

Le « plus puissant Mac jamais conçu », parole d'Apple, sera offert à compter de décembre prochain à partir de la modique somme de 4999 $ US. Ses spécifications techniques font saliver : processeur jusqu'à 18 coeurs, écran 5K, jusqu'à 128 Go de RAM avec un disque SSD atteignant 4 To. Ces capacités, on s'en doute, ne visent pas le commun des mortels mais les utilisateurs professionnels, graphistes, monteurs vidéo et joueurs prêts à dénouer les cordons de la bourse. Toujours côté quincaillerie, la gamme des MacBook est revue, avec processeurs et disques plus puissants, et ils sont offerts à partir de 1299 $ US depuis hier. Un nouvel iPad Pro avec écran de 10,5 po, rafraîchissement de 120 Hz au lieu de 60 et objectif photo aussi puissant que celui de l'iPhone a également été annoncé.

ET LA RÉALITÉ VIRTUELLE ?

Les rumeurs quant à l'arrivée d'Apple dans le monde de la réalité virtuelle font rage depuis au moins deux ans... et devraient continuer puisqu'on n'a annoncé aucun produit à ce sujet hier. Tout au plus a-t-on présenté hier un nouvel outil de développement, baptisé ARKit, qui va permettre l'élaboration d'applications de réalité augmentée sur iOS. Pendant la conférence d'hier, on a par exemple montré une table sur laquelle on faisait apparaître une tasse, autour de laquelle l'iPad pouvait tourner. Craig Federighi, vice-président chez Apple, a promis que tous les produits roulant sur iOS pourraient utiliser ces applications, ce qui ferait d'ARKit « la plus grande plateforme de réalité augmentée au monde ».




publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer