Un étrange successeur à WannaCry

Ce logiciel malveillant baptisé EternalRocks intrigue d'autant plus qu'il infecte... (AFP)

Agrandir

Ce logiciel malveillant baptisé EternalRocks intrigue d'autant plus qu'il infecte les ordinateurs --via internet et sans intervention humaine-- sans demander de rançon à ce stade, relève le japonais Trend Micro.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Alors que les entreprises à travers le monde se remettent tout juste de la vague de cyberattaques utilisant le rançongiciel WannaCry, les spécialistes ont détecté un nouveau logiciel malveillant utilisant 7 vulnérabilités volées à la NSA, dont 2 en commun avec WannaCry.

Ce logiciel malveillant baptisé EternalRocks intrigue d'autant plus qu'il infecte les ordinateurs --via internet et sans intervention humaine-- sans demander de rançon à ce stade, relève le japonais Trend Micro.

Pour Vectra Networks, il installe de nouvelles vulnérabilités qui faciliteront une future attaque. «EternalRocks reste pour l'instant une menace silencieuse, et l'ampleur des dégâts qu'il peut générer sera comprise une fois la (ou les) «charge(s) utile(s) activée(s)», écrit la société américaine de cybersécurité.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer