• Accueil > 
  • Techno 
  • > CES: quel est le meilleur téléviseur? 

CES: quel est le meilleur téléviseur?

La technologie OLED émet sa propre lumière directement... (Photo Steve Marcus, Reuters)

Agrandir

La technologie OLED émet sa propre lumière directement dans la couleur désirée. Il n'est donc pas nécessaire d'ajouter une couche pour modifier celle-ci.

Photo Steve Marcus, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Codère

Envoyé spécial

La Presse

(LAS VEGAS) OLED ou boîtes quantiques ? C'est la question à plusieurs centaines de dollars que devront se poser au cours des prochaines années les acheteurs de téléviseurs haut de gamme, à en juger par les présentations faites cette semaine au Consumer Electronics Show (CES).

Quand elles sont traversées par la lumière, les... (Photo Jeff Bottari, AP) - image 1.0

Agrandir

Quand elles sont traversées par la lumière, les boîtes quantiques la convertissent en une couleur différente selon leur taille.

Photo Jeff Bottari, AP

Ces deux technologies apparaissent maintenant comme les deux rivales qui vont se disputer la suprématie du riche marché des téléviseurs pour encore quelques années.

Toutes deux améliorent à leur façon la technologie LCD traditionnelle. Celle-ci comporte un panneau arrière lumineux constitué de diodes électroluminescentes (LED en anglais) devant lequel se trouve une couche de pixels qui agissent comme des filtres pour colorer, point par point, la lumière qui les traverse.

Elle souffre cependant du fait que les diodes sont naturellement bleutées, ce qui déséquilibre la reproduction des couleurs.

La technologie des boîtes quantiques (appelées « quantum dots » en anglais) agit de façon comparable, à l'exception que l'on applique deux boîtes quantiques sur chacune des diodes bleues du panneau arrière. Quand elles sont traversées par la lumière, les boîtes quantiques la convertissent en une couleur différente selon leur taille.

On superpose deux boîtes quantiques, une verte et une rouge, afin d'obtenir, en quantité égale, les trois couleurs de base à partir desquelles toutes les autres seront créées.

La technologie OLED, qui fait parler d'elle depuis une dizaine d'années, a une approche différente. Les pixels sont constitués d'un matériel organique - d'où l'appellation Organic LED ou OLED - et émettent eux-mêmes leur propre lumière, directement dans la couleur désirée. Il n'est donc pas nécessaire d'ajouter une couche pour modifier celle-ci.

Par rapport au LCD traditionnel, les deux nouvelles techniques ont l'avantage commun d'élargir sensiblement la gamme de couleurs qui peuvent être reproduites par le téléviseur.

CHACUN SON CAMP

Au CES, les trois principaux fabricants de téléviseurs haut de gamme sont divisés entre ces deux technologies.

Premier fabricant à commercialiser de façon significative des téléviseurs OLED, en octobre 2013, LG continue à tout miser sur cette technologie. Samsung, elle, a officiellement tourné le dos à l'OLED en 2014 et n'a pas l'intention d'y revenir de sitôt. Elle se concentre sur les boîtes quantiques, qu'elle met en marché sous l'appellation « QLED ».

« Il y a encore trop de potentiel avec le QLED, on ne fait qu'égratigner la surface pour l'instant », estime son porte-parole pour le Québec, Jean-Pierre Jutras.

En annonçant cette semaine le lancement de modèles OLED, Sony s'est quant à elle positionnée dans les deux camps à la fois, puisqu'elle continuera aussi de vendre des modèles utilisant les boîtes quantiques, avec l'appellation marketing « Triluminos ».

« Nous faisions du OLED depuis longtemps, mais à notre avis, fabriquer un écran qui répond à nos standards coûtait trop cher pour le public », explique le porte-parole de Sony, Pierre Villeneuve, interrogé sur l'apparition de ces nouveaux modèles OLED.

« Nous vendions par exemple un modèle destiné aux productions cinématographiques qui coûtait environ 30 000 $ américains pour un écran d'une quarantaine de pouces. Mais là, la technologie a évolué et la demande pour l'OLED est très forte. »

- Pierre Villeneuve, porte-parole de Sony

Fait à noter, malgré l'effet de nouveauté jouant en faveur de l'OLED, Sony a désigné un modèle à boîte quantique comme son « modèle phare » pour 2017.

Il est encore impossible de savoir laquelle des deux technologies aura l'avantage du prix en 2017, puisque ceux des nouveaux modèles présentés cette semaine n'ont pas été annoncés. Les experts interrogés s'attendent toutefois à ce qu'ils soient comparables.

LES AVANTAGES DE L'OLED

- Minceur

- Noirs complètement noirs

- Plus grand angle de visionnement

LES AVANTAGES DES BOÎTES QUANTIQUES

- Plus grande luminosité

- Fidélité aux couleurs égale ou légèrement supérieure

- Moins d'inquiétudes sur la durée de vie

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer