• Accueil > 
  • Techno 
  • > Écrans: Japan Display létend sa stratégie aux OLED 

Écrans: Japan Display létend sa stratégie aux OLED

La probabilité d'une adoption des OLED par Apple... (123rf)

Agrandir

La probabilité d'une adoption des OLED par Apple pour ses futures générations d'iPhone et tablettes iPad est une des raisons qui font que les fabricants japonais d'écrans, principaux fournisseurs du géant américain, s'activent pour tenter d'être prêts à temps.

123rf

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Tokyo

Le spécialiste japonais des petits écrans LCD Japan Display a annoncé mercredi une levée de fonds pour prendre le contrôle de son compatriote Joled, expert des écrans organiques (OLED), afin d'élargir son offre et son potentiel de marché.

Japan Display va émettre quelque 104 millions d'obligations convertibles à destination de son premier actionnaire, le fonds semi-public INCJ, et recevoir ainsi 45 milliards de yens (513 millions de dollars CAD).

Il utilisera cette somme pour monter à 51% dans le tour de table de Joled, contre 15% actuellement, transformant ainsi cette société (dont l'INCJ est aujourd'hui le principal détenteur) en filiale avec laquelle des synergies sont espérées.

L'argent ainsi investi dans Joled, auquel s'ajouteront 30 milliards de yens empruntés par ailleurs, servira à doper la R&D sur les écrans organiques de toutes dimensions.

Le but est de réduire la dépendance de Japan Display aux seuls écrans de smartphones.

Joled, firme créée par l'INCJ en 2015 avec les actifs d'écrans organiques électroluminescents de Sony et Panasonic, travaille essentiellement sur le développement d'OLED basé sur la «méthode dite d'impression» adaptée aux modèles de moyennes et grandes tailles.

Cette technique, encore inusitée dans la production en série de ce type d'écrans organiques, peut réduire nettement les coûts de production. Japan Display estime judicieux de s'allier pour accélérer les travaux dans ce domaine.

Ces écrans pourront trouver diverses applications hors mobiles, permettant à Japan Display de ne plus avoir tous ses oeufs dans le même panier.

Quant à l'autre procédé, celui dit de «dépôt en phase vapeur», il est davantage approprié aux écrans de petites dimensions pour les mobiles mais aussi les tablettes, ordinateurs portables ou tableaux de bord d'automobiles. Le développement parallèle de cette technologie est censé aider à stabiliser le fonds de commerce actuel de Japan Display en élargissant sa gamme actuellement limitée à des écrans à cristaux liquides (LCD).

Ces décisions, qui constituent la colonne vertébrale du plan d'objectifs à moyen terme de Japan Display, entrent dans la logique de consolidation du secteur récemment déclenchée par Sharp.

Ce dernier, pionnier des écrans LCD et principal rival de Japan Display, a engagé une offensive sur le développement d'OLED avec l'aide précieuse de son sauveur, le groupe taïwanais Hon Hai/Foxconn, bien décidé à en remontrer aux sud-coréens Samsung Electronics et LG qui ont pris une longueur d'avance.

La probabilité d'une adoption des OLED par Apple pour ses futures générations d'iPhone et tablettes iPad est une des raisons qui font que les fabricants japonais d'écrans, principaux fournisseurs du géant américain, s'activent pour tenter d'être prêts à temps.




publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer