Super-G: Lindsey Vonn toujours incertaine

Lindsey Vonn... (Photo: AP)

Agrandir

Lindsey Vonn

Photo: AP

Nesha Starcevic
Associated Press
Garmisch-Partenkirchen, Allemagne

Lindsey Vonn a indiqué lundi qu'elle était toujours incertaine quant à la possibilité qu'elle défende son titre mondial du super-G.

Les Championnats du monde de ski alpin s'ouvrent mardi avec cette épreuve et Vonn a qualifié la piste Kandahar, qui sera utilisée pour cette descente, de dangereuse.

Vonn a toujours du mal à garder sa concentration tout au long du parcours après avoir subi une commotion cérébrale lors d'une chute à l'entraînement, il y a cinq jours.

«Je suis optimiste, mais je n'ai toujours pas décidé si je ferai la course ou non, a déclaré l'Américaine. Je me sens très bien présentement, mais je pense que le principal problème pour moi est de skier. J'ai de la difficulté à maintenir ma concentration du haut au bas du parcours.»

Après avoir descendu le parcours tôt vendredi, Vonn a décrié les conditions de la piste.

«À mon avis, la pente est beaucoup trop glacée et dangereuse!», a-t-elle écrit sur sa page Facebook.

Vonn a sauté le slalom de vendredi au calendrier de la Coupe du monde, mais a participé au slalom géant de Swiesel, en Allemagne, dimanche, où elle a terminé à égalité au 18e rang.

«Je ne pouvais plus garder ma concentration aux trois quarts de la course. C'est mon principal problème en ce moment.»

Vonn s'est entraînée pour le super-G sur une piste de Seefeld, en Autriche, et elle a dit se sentir mieux avec chaque descente.

«Je ne peux présentement pas dire si je me sens mieux ou pas. Je progresse à chaque jour, mais je perds souvent le fil de mes idées et je n'ai pas autant de concentration que j'en ai habituellement, a dit Vonn. Alors je ferai mon échauffement habituel le matin, m'entraînerai et verrai comment je me sentirai. Je ferai l'inspection de la piste et attendrai probablement au tout dernier moment avant de prendre une décision.

«Présentement, je me sens très bien. Je pense qu'il y a de bonnes chances que je prenne part à la course, mais, comme j'ai dit, je veux être certaine que ce soit la bonne décision. C'est ma santé qui prévaut.»

Vonn, championne des Jeux de Vancouver en descente, a déclaré la semaine dernière qu'elle considérait le super-G comme sa meilleure chance de médaille d'or des Mondiaux. L'Américaine a chuté à l'entraînement en Autriche, mercredi, et s'est cognée la tête.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer