• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Finale de la Coupe Davis: des équipes de France et de Belgique sans grande surprise 

Finale de la Coupe Davis: des équipes de France et de Belgique sans grande surprise

Le Belge David Goffin au Français Jo-Wilfried Tsonga.... (Photos archives Agence France-Presse)

Agrandir

Le Belge David Goffin au Français Jo-Wilfried Tsonga.

Photos archives Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

Tsonga et Pouille d'un côté, Goffin et Darcis de l'autre: les capitaines des équipes de France et de Belgique ont dévoilé mercredi leurs sélections, sans guère de surprise, en vue de la finale de la Coupe Davis, du 24 au 26 novembre à Villeneuve-d'Ascq près de Lille.

La seule innovation notable vient du fait que le capitaine français Yannick Noah a retenu non pas un, mais deux remplaçants, Richard Gasquet (31e mondial) et Julien Benneteau (57e), pour pallier une éventuelle blessure ou une méforme de l'un de ses quatre titulaires, les mêmes que ceux de la demi-finale contre la Serbie.

Pour les simples, il s'agit de Jo-Wilfried Tsonga (15e mondial) et Lucas Pouille (18e). Pour le double, Noah mise sur Nicolas Mahut et son complice Pierre-Hugues Herbert. Les duettistes seront les seuls à manquer le début de la préparation mercredi à Marcq-en-Baroeul, près de Lille, puisqu'ils sont en lice au Masters à Londres.

«Je prendrai ma décision le plus tard possible concernant l'équipe définitive», a prévenu mardi Noah, de retour aux commandes l'an passé, mais «sans aucune certitude» sur son avenir.

«Pour l'instant, il n'y a pas de plus bel endroit aujourd'hui pour moi que d'être sur la chaise pour gagner la finale, a souligné le lauréat de Roland-Garros 1983. Je ne vais pas me projeter. Je vais mettre tout de côté et me centrer sur la finale.»

Darcis s'entraîne «comme tout le monde»

Le guide des épopées de 1991 et 1996, en quête d'un 10e Saladier d'argent qui échappe à son pays depuis 2001, a la possibilité d'effectuer deux changements parmi ses titulaires d'ici le jour du tirage au sort, le jeudi 23 novembre, tout comme son homologue belge Johan Van Herck.

Ce dernier a lancé la préparation, lundi à Uccle près de Bruxelles, sans son meilleur élément David Goffin (8e), actuellement au Masters. C'est sur le Wallon de 26 ans que reposent les meilleures chances de réussite vers un premier sacre en Coupe Davis.

Pour cette deuxième finale en trois ans, après celle perdue à domicile contre la Grande-Bretagne d'Andy Murray en 2015, la Belgique compte aussi sur Steve Darcis (76e), son N.2 pour les simples.

Le héros du premier tour en Allemagne, face aux frères Zverev, est visiblement remis de sa blessure à un coude. «Il s'entraîne physiquement le matin et joue deux heures l'après-midi, comme tout le monde. Son coude va bien», a assuré Van Herck.

Ruben Bemelmans (106e) est préposé au double, mais le doute persiste sur celui qui l'accompagnera.

Van Herck a désigné Arthur de Greef (174e) comme titulaire, mais il a aussi appelé Joris de Loore (279e), de retour après une opération à un genou, comme réserviste.

Le capitaine belge effectuera son choix en dernière minute, laissant «toutes les options ouvertes».




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer