• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Masters de Shanghai: Roger Federer bat Rafael Nadal pour une 4e fois cette année 

Masters de Shanghai: Roger Federer bat Rafael Nadal pour une 4e fois cette année

Roger Federer soulève son trophée, sous le regard... (Photo Andy Wong, AP)

Agrandir

Roger Federer soulève son trophée, sous le regard de Rafael Nadal.

Photo Andy Wong, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
SHANGHAI

Le Suisse Roger Federer a eu raison dimanche de son éternel rival espagnol Rafael Nadal, en finale du Masters de tennis de Shanghai, en Chine.

Federer l'a emporté en deux manches de 6-4 et 6-3, pour inscrire une 4e victoire en autant de matchs contre Nadal cette année.

Les deux joueurs se sont maintenant affrontés 38 fois, et Nadal domine, avec 23 gains.

Plus tôt cette année, Federer a battu l'Espagnol à Melbourne, Indian Wells et Miami.

Pour le Suisse, il s'agissait d'un 94e titre en carrière, rejoignant ainsi le Tchèque Ivan Lendl au 2e rang de l'ère moderne de l'ATP.

Roger Federer dit avoir «moins de craintes» d'affronter son vieux rival Rafael Nadal qu'avant, grâce à un revers plus percutant et un service plus efficace.

«J'ai moins de craintes d'affronter Rafa que j'ai pu en avoir dans le passé. Cela ne veut pas dire que j'avais horriblement peur mais j'avais perdu plusieurs fois contre lui, la plupart du temps sur terre battue», a expliqué le N.2 mondial.

«Je continue de croire que si j'ai perdu la finale de Wimbledon 2008 (9-7 à la cinquième manche contre Nadal), c'était à cause de la raclée qu'il m'avait mise auparavant à Roland-Garros (6-1, 6-3 et 6-0 en finale). Cela a pesé lors de la perte des deux premières manches (à Wimbledon)», a-t-il ajouté.

Son changement d'attitude réside dans un meilleur service et un revers davantage frappé (à plat) en retour que slicé, a précisé le recordman des titres en Grand Chelem (19). «Je suis plus solide au service et j'ai davantage de puissance depuis que j'ai opté pour un plus grand tamis de raquette. Je frappe mieux la balle en revers aussi en étant plus constant».

«Avant, je devais slicer davantage parce que mon ancienne raquette était plus adaptée à ce type de coup. Elle était bonne aussi pour attaquer en revers mais j'avais tendance à «boiser» trop de balles», a-t-il ajouté.

Nadal «tout proche» de terminer premier

Rafael Nadal est «tout proche» de terminer l'année à la première place mondiale, a estimé Federer.

«Je ne sais pas exactement ce que lui et moi nous devons faire pour terminer l'année à la première place. D'après moi, il est tout proche d'y arriver», a affirmé le N.2 mondial.

Comme Nadal, Federer est censé disputer encore trois tournois: un ATP 500 sur ses terres bâloises, le Masters 1000 de Paris-Bercy et le «Tournoi des maîtres» (1500 points), ce qui représente un total de 3000 points à gagner.

«A mon retour en Suisse, je vais planifier mon calendrier en prenant plus ou moins en compte la place de N.1», a précisé Federer.

«C'est déjà une saison énorme pour moi. Je n'ai pas joué plus que de raison et il me reste encore de l'énergie. Comme je l'ai dit avant le tournoi, je suis content que cela se révèle payant», a-t-il ajouté.




publicité

publicité

la boite:4273453:box

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer