Sharapova pense avoir répondu à ses détracteurs

Maria Sharapova n'était plus apparue dans un tournoi... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Maria Sharapova n'était plus apparue dans un tournoi du Grand Chelem depuis l'Open d'Australie 2016 et à New York depuis 2014.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

La Russe Maria Sharapova estime avoir, avec sa qualification pour le 3e tour de l'US Open, répondu à ses détracteurs qui regrettent qu'elle bénéficie d'une invitation pour participer au tournoi new-yorkais après sa suspension pour dopage.

«Je pense qu'avec le match que j'ai produit lundi soir, il n'y a plus de questions à se poser», a-t-elle asséné après sa victoire contre la Hongroise Timea Babos (N.56) 6-7 (4/7), 6-4, 6-1, deux jours après son probant succès au 1er tour contre la N.2 mondiale Simona Halep.

Après avoir purgé une suspension de 15 mois pour dopage au meldonium jusqu'en avril dernier, Sharapova n'a dû sa participation au dernier tournoi du Grand Chelem de l'année qu'à l'attribution d'une invitation, ou wild-card, par les organisateurs américains.

Une décision encore critiquée mercredi par l'Américaine CoCo Wandeweghe pour qui «une wild-card pour un tournoi américain doit revenir à une joueuse américaine».

Mais Sharapova, sacrée à New York en 2006, assure que ses paires la respectent : «Je sens leur respect, clairement quand je joue contre elles et c'est important pour moi», a-t-elle noté.

«J'ai aussi le soutien incroyable du public depuis que je suis de retour, c'est vraiment spécial, je l'avais déjà ressenti quand j'étais (suspendue), mais c'est encore plus réel depuis que je rejoue», a poursuivi la 146e mondiale.

Sharapova, 30 ans, n'était plus apparue dans un tournoi du Grand Chelem depuis l'Open d'Australie 2016 et à New York depuis 2014.

Au prochain tour, la Russe, sacrée cinq fois en Grand Chelem, sera opposée à une Américaine d'origine russe Sofia Kenin, 139e mondiale.

«C'est une grande joueuse, un exemple pour moi depuis que je suis gamine, je suis vraiment heureuse qu'elle soit de retour, j'ai beaucoup de respect», a insisté l'Américaine, âgée de 19 ans.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer