Roger Federer couronné pour la 8e fois à Wimbledon

Roger Federer détient dorénavant le record de championnats... (PHOTO TOBY MELVILLE, REUTERS)

Agrandir

Roger Federer détient dorénavant le record de championnats à Wimbledon.

PHOTO TOBY MELVILLE, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Suisse Roger Federer a ajouté un nouveau chapitre à sa légende, dimanche à Wimbledon, en remportant son huitième titre sur le gazon londonien. Federer a pris la mesure du Croate Marin Cilic, 6-3, 6-1, 6-4, pour ainsi devenir le champion le plus titré de l'histoire du tournoi.

Roger Federer compte désormais 19 titres en Grand... (PHOTO TOBY MELVILLE, REUTERS) - image 1.0

Agrandir

Roger Federer compte désormais 19 titres en Grand Chelem.

PHOTO TOBY MELVILLE, REUTERS

Federer, qui aura 36 ans dans quelques jours, a aussi remporté son 19e titre en Grand Chelem, un autre record, poursuivant ainsi une saison de rêve. Le Suisse, qui n'avait plus gagné en tournois majeurs depuis Wimbledon en 2012, avait déjà remporté l'Omnium d'Australie et les tournois Masters 1000 d'Indian Wells et de Miami en début de saison. Il avait ensuite sagement fait l'impasse sur les tournois disputés sur la terre battue afin d'être plus frais pour Wimbledon.

La stratégie s'est avérée payante puisque Federer a complètement survolé le tournoi en ne cédant aucune manche, un exploit qu'il n'avait jamais réussi auparavant. En finale, devant plusieurs membres de la famille royale - William et Kate notamment - il a littéralement écrasé un adversaire qui a vite paru dépassé par l'enjeu.

Federer a encore démontré une maîtrise exceptionnelle de tous les coups, mais c'est au service qu'il a été particulièrement impressionnant, ne cédant qu'une seule petite balle de bris à son adversaire. Il a notamment remporté 18 points consécutifs sur son engagement, en première et deuxième manche, une séquence dont Cilic ne s'est jamais remis.

Cilic avait pourtant bien failli surprendre Federer, l'année dernière en quart de finale, et il l'avait battu en demi-finale de l'Omnium des États-Unis de 2014, en route vers son seul titre du Grand Chelem.

Il n'y avait toutefois rien à faire dimanche à Wimbledon contre celui que plusieurs considèrent comme le plus grand joueur de tous les temps.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer