Rafael Nadal impitoyable, Novak Djokovic bousculé

Rafael Nadal n'a passé que 1h30 sur le court,... (Lionel Bonaventure, Agence France-Presse)

Agrandir

Rafael Nadal n'a passé que 1h30 sur le court, vendredi, pour remporter sa troisième victoire en trois manches depuis le début du tournoi.

Lionel Bonaventure, Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Paris

L'Espagnol Rafael Nadal et le Serbe Novak Djokovic ont tous deux atteint le quatrième tour des Internationaux de tennis de France vendredi, mais de façon bien différente. Le premier a concédé moins de jeux que le second a perdu de sets!

Impitoyable, la quatrième tête de série à Roland-Garros n'a concédé qu'un seul jeu pour éliminer Nikoloz Basilashvili, de la Géorgie, 6-0, 6-1, 6-0. Nadal a réalisé le tout en seulement 90 minutes sous un ciel se faisant de plus en plus menaçant.

«Je ne sais pas s'il s'agit de la perfection, a déclaré Nadal, qui soulignera son 31e anniversaire de naissance samedi.

«Je me suis présenté sur le court en pensant qu'il s'agirait d'un match difficile. (...) Je crouis avoir joué mon meilleur match depuis longtemps.»

Nadal, qui vise un dixième titre en carrière à la Porte d'Auteuil, affrontera son compatriote Roberto Bautista Agut lors de son match de quatrième ronde. Bautista Agut l'a également emporté en trois manches, 6-3, 6-4, 6-3, contre le Tchèque Jiri Vesely.

Novak Djokovic a eu besoin de cinq manches... (Photo Christophe Simon, AFP) - image 2.0

Agrandir

Novak Djokovic a eu besoin de cinq manches pour venir à bout de Diego Schwartzman.

Photo Christophe Simon, AFP

Les choses ont été beaucoup plus ardues pour le Serbe Novak Djokovic.

Champion en titre et deuxième tête de série, Djokovic a dû combler un déficit de deux sets à un avant de venir à bout de l'Argentin Diego Schwartzman 5-7, 6-3, 3-6, 6-1, 6-1, en 3h19.

Après le match, au filet, Djokovic a servi une chaleureuse étreinte à son rival, qui a été ennuyé par des maux de dos vers la fin de la manche décisive, et a applaudi quand Schwartzman a quitté le court.

«Je m'attendais à un duel ardu avec beaucoup d'échanges de la ligne de fond parce que les conditions étaient lourdes. Je veux féliciter Diego pour sa belle bataille, parce qu'il a très bien joué.»

Djokovic se mesurera à l'Espagnol Albert Ramos-Vinolas (19e), qui a passé encore plus de temps que le Serbe sur le court - 3 h 41 en tout - avant de battre le Français Lucas Pouille (16e), 6-2, 3-6, 5-7, 6-2, 6-1.

Goffin se blesse

La journée a aussi été marquée par l'abandon du Belge David Goffin (10e tête de série), victime d'une blessure à la cheville droite lors de son duel contre l'Argentin Horacio Zeballos pendant le premier set.

Goffin menait 5-4 lorsqu'il a quitté le court Suzanne-Lenglen en boitant, aidé de deux soigneurs. Zeballos transportait son sac.

Le Belge servait pour clore la première manche et menait 40-0 avant de permettre à son rival d'amener le score à 40-40. L'Argentin s'est donné une balle de bris et à la fin d'un long échange, Goffin a réussi à retourner un coup difficile de Zeballos.

Goffin a gagné le point pour ramener le score à 40-40, mais après avoir frappé son coup, il a glissé et son pied s'est coincé sous la toile protectrice située derrière la ligne de fond. Goffin a chuté et s'est tourné la cheville.

«Il a subi un examen d'imagerie par résonance magnétique et les nouvelles sont rassurantes: il n'y a aucune déchirure ligamentaire et aucun os n'a été fracturé, a fait savoir l'entraîneur de Goffin, Thierry van Cleemput.

«Pour le moment, nous sommes optimistes», a-t-il ajouté.

L'abandon de Goffin permet à Zeballos d'atteindre le quatrième tour. Il y affrontera l'Argentin Dominic Thiem (6e), qui a pris la mesure de l'Américain Steve Johnson (25e) 6-1, 7-6 (4), 6-3.

Après sa victoire, Thiem a eu des mots de réconfort pour son rival, affligé par le décès de son père, il y a trois semaines, à l'âge de 58 ans.

«Je lui ai dit que j'étais très désolé de ce qui lui était arrivé, qu'il est un homme de qualité et un excellent joueur. Je crois que ça lui a été incroyablement difficile de jouer ici.»

Chez les dames, l'Espagnole Garbine Muguruza, championne en titre et quatrième tête de série, a défait la Kazakhe Yulia Putintseva 7-5, 6-2 pour atteindre la quatrième ronde.

Son prochain match la mettra aux prises à la Française Kristina Mladenovic (13e) qui l'a emporté en trois manches, 7-5, 4-6, 8-6, contre l'Américaine Shelby Rogers.

L'Australienne Samantha Stosur (23e) n'a eu aucun ennui face à l'Américaine Bethanie Mattek-Sands, qu'elle a éliminée en deux manches identiques de 6-2, en 70 minutes. Elle affrontera la Lettone Jelena Ostapenko, encore plus expéditive face à l'Ukrainienne Lesia Tsurenko qu'elle a vaincue 6-1, 6-4 en 65 minutes.

L'Américaine Venus Williams, classée 10e, a facilement battu la Belge Elise Mertens 6-3, 6-1, et affrontera la Suissesse Timea Bacsinszky, gagnante 6-2, 6-2 contre la Tunisienne Ons Jabeur.

La Russe Svetlana Kuznetsova, 8e tête de série, a également franchi le troisième tour, alors qu'elle a défait la Chinoise Shuai Zhang en trois manches, 7-6 (5), 4-6, 7-5.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer