Indian Wells: un rendez-vous tout suisse

Pour la 23e fois, Roger Federer et son compatriote... (Photo Pascal Rossignol, archives REUTERS)

Agrandir

Pour la 23e fois, Roger Federer et son compatriote suisse Stanislas Wawrinka s'affronteront.

Photo Pascal Rossignol, archives REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
INDIAN WELLS

Deux mois après leur haletante demi-finale de l'Open d'Australie, Roger Federer et Stan Wawrinka vont se retrouver en finale du Masters 1000 d'Indian Wells dimanche, après avoir nettement dominé leurs adversaires en demi-finales samedi.

Pour la 23e fois dans leur carrière, les deux Suisses, amis dans la vie, vont s'affronter sur le circuit ATP: si l'aîné, 35 ans, a nettement l'avantage et mène par 19 victoires à 3, le second, 31 ans, ne fait plus aucun complexe.

Accroché aux tours précédents par le Japonais Yoshihito Nishioka (3-6, 6-3 et 7-6 (7/4)) et par l'Autrichien Dominic Thiem 6-4, 4-6 et 7-6 (7/2), Wawrinka a réussi contre l'Espagnol Pablo Carreno-Busta (N.23), son meilleur match du tournoi en s'imposant 6-3 et 6-2.

Le numéro 3 mondial n'a jamais été menacé sur son service et a ravi la mise en jeu de son adversaire espagnol, qui disputait sa première demi-finale dans un Masters 1000, dès le 8e jeu, avant de conclure la manche tranquillement au jeu suivant.

La deuxième manche a été encore plus expéditive avec deux breaks réussis pour le Suisse qui confirme une fois de plus, comme à l'US Open 2016, sa montée en puissance au fil des tours.

«Plus j'avance dans les tournois, plus j'ai confiance, je me sens vraiment bien sur le court, je frappe bien la balle», a confirmé Wawrinka.

Federer peut égaler Djokovic

Il s'est montré en revanche peu disert au moment d'évoquer son prochain adversaire: «Tout le monde connaît Roger, il n'y a rien à dire de plus», a-t-il souri.

Il disputera sa quatrième finale en Masters 1000, catégorie de tournois où il ne compte qu'un succès (Monte Carlo en 2014), soit moins que ses titres en Grand Chelem (3).

Il s'agit aussi de sa première finale de la saison. Il avait cédé en demi-finale de l'Open d'Australie en janvier face à Federer en cinq manches (7-5, 6-3, 1-6, 4-6 et 6-3).

Federer a lui dominé l'Américain Jack Sock, 18e mondial, 6-1 et 7-6 (7/4) et s'est offert sa septième finale à Indian Wells.

Trois jours après avoir surclassé son grand rival Rafael Nadal, Federer qui a profité du forfait en quarts de finale de Nick Kyrgios, n'a eu besoin que de 22 minutes pour empocher la première manche.

Sock lui a donné plus de fil à retordre dans la 2e manche, notamment avec son coup droit.

L'Américain s'est même détaché 3-1 dans le bris d'égalité avant que Federer ne serre les boulons et ne revienne empocher six des sept points suivants pour se hisser à nouveau en finale d'un tournoi qu'il avait manqué l'an dernier sur blessure.

Déjà sacré quatre fois dans le désert californien, il peut égaler le record de cinq titres détenu par Novak Djokovic.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer